A leur arrivée en Suisse, les migrants sont souvent en détresse psychologique

Dans ce centre d’accueil de Saint-Gingolph, un tout nouveau cabinet médical de consultation accueille deux fois par semaine les migrants qui viennent d’arriver en Suisse. La doctoresse Laurence Kern est un médecin de premier recours, aussi formée en pédiatrie. Elle voit les atteintes physiques et psychique du parcours migratoire.

A noter que le magazine L’ANTIDOTE traite de la santé des migrants ce vendredi 26 février.


Tags assigned to this article:
ASILE