Aide à domicile: les seniors préfèrent la maison

powered by

En 2030, un Valaisan sur quatre aura plus de 65 ans. Et d’ici là, la proportion des personnes âgées de plus de 80 ans aura doublé. Notre société vieillit. Ce phénomène va s’accentuer ces prochaines années en raison de l’arrivée dans le 3e âge de la génération dite du “baby-boom”.

Face à cette transformation démographique, sociale et culturelle, de multiples adaptations sont nécessaires. L’aide et les soins à domicile doivent s’adapter. Pour assumer leur mission, les professionnels des Centre médicaux-sociaux travaillent en équipes régionales pluridisciplinaires.

Côté hôpital, ce sont les infirmières de liaison qui jouent un rôle crucial en préparant la sortie du patient. Elles collaborent et font le lien avec la famille et diverses structures extérieures pour garantir la mise en place d’un projet de vie le plus adapté possible à chacune des personnes âgées appelées à quitter l’hôpital.

Groupement valaisan des Centres médicaux sociaux

La rédaction vous suggère: