Aktü: “Ne pas parler et mieux s’entendre?”

Logo Infomaniak

Le Haut contre le Bas, Suissesallemands contre Suisses romands. Rien de neuf au fond. Dernière preuve: les tensions autour de la garantie des 35 sièges au Grand Conseil pour les Haut-Valaisans.

Le cœur du problème, source de mésentente et de malentendus: la barrière de la langue, du moins chez ceux qui ENTENDENT et PARLENT! est-il chez les sourds? Pas de parole, pas de barrière, entre sourds suisses allemands et suisse romands? Vraiment?

Canal9 est allé à la rencontre de sourds pour en savoir plus. “Ne pas parler et mieux s’entendre?”: c’est l’Affäre de l’AKTÜ de cette semaine

La Revü de cette semaine

Avec un Pierre-Alain Grichting en mode “football” pour les élections, la LAT qui fait mal au crâne chez les présidents de commune et le PLR – parti cantonal, qui découvre encore et toujours le Haut et ses propres candidats.