Alcool et travail: métro, boulot… alcolo

L’alcool et le travail ne font pas toujours bon ménage. Même si il est parfois associé aux moments de fêtes,
pour marquer le départ à la retraite, une promotion, un contrat signé. Il est aussi consommé pour décompresser
après un stress particulier ou quotidien et il devient parfois une soupape. Environ 3 à 5% de la population
suisse a des problèmes avec l’alcool, et on retrouve cette proportion dans le milieu du travail.
La consommation d’alcool peut même passer inaperçue ou sous le silence, comme un tabou qui relève de la vie
privée. De plus en plus d’entreprises osent en parler et mettre en place des mesures qui limitent non seulement
les possibilités de consommer sur le lieu de travail, mais qui viennent surtout en aide aux employés avec un
problème d’alcool.