Avec un point TARMED trop bas, la médecine de périphérie risque d’être démantelée, craint la Société médicale du Valais

Logo Infomaniak

«Non au démantèlement de la médecine en périphérie»: la Société Médicale du Valais s’inquiète pour la qualité et l’attractivité du système sanitaire valaisan, alors que le Conseil fédéral planche sur des coupes dans la santé. La valeur du point tarifaire TARMED est l’une des plus basses du pays et le conseiller fédéral Alain Berset prévoit des baisses. En jeu, selon la SMVS (qui a présenté ses craintes face à la presse ce lundi): la qualité des soins dans notre canton.

Une actualité commentée par la ministre Esther Waeber-Kalbermatten.