Christian Constantin perd son sang-froid face à Rolf Fringer. Le président du FC Sion s’explique

powered by

Coup de sang de Christian Constantin jeudi soir à l’issue du match victorieux du FC Sion à Lugano: le président du club valaisan s’en est pris physiquement au consultant de Téléclub et ancien sélectionneur Rolf Fringer. Devant la presse cet après-midi, Christian Constantin s’est expliqué sur son geste. Il a déposé une plainte pénale pour diffamation et dénigrement contre Rolf Fringer. De son côté, la Swiss Football League a ordonné une enquête.

Stade de Lugano, jeudi soir, Sion vient de s’imposer 2 à 1 et Christian Constantin s’en prend à Rolf Fringer, consultant de Teleclub. Une paire de claques et un coup de pied dans l’arrière train plus tard, le président du FC Sion assume et ne regrette rien. Il justifie son altercation physique par des provocations régulières de l’ancien sélectionneur suisse depuis des années. Des faits rapidement condamnés par les médias alémaniques notamment qui ont réclamé une sanction exemplaire à son égard.

Des actes qui engendrent plusieurs conséquences. Tout d’abord une sanction de la Swiss Football League qui a ordonné une enquête.

CLAUDIUS SCHÄFER, CEO DE LA SWISS FOOTBALL LEAGUE:

«Monsieur Constantin est membre de notre association de par sa fonction de président du FC Sion. Pour le moment aucune décision n’a été prise mais il y aura des conséquences. Elles peuvent aller de la suspension jusqu’à l’exclusion de la Swiss Football League.»

Mais en plus de son statut de président de club, Christian Constantin militait pour la candidature aux JO d’hiver Sion 2026. Le Valaisan s’est déchargé de ses fonctions de vice-président ce vendredi matin.

JEAN-PHILIPPE ROCHAT, PRÉSIDENT DE SION 2026:

«Christian m’a appelé en début de matinée pour spontanément me faire savoir qu’à la suite des incidents d’hier soir à Lugano il souhaitait être déchargé de ses fonctions au sein du comité jusqu’à un règlement satisfaisant de cette affaire. Pour l’image de la candidature c’est une affaire personnelle engageant Monsieur Christian Constantin qui est réglée avec effet immédiat. Elle est regrettable mais je ne pense pas que ça a des effets négatifs sur l’image du projet lui-même et sa qualité.»

Le président du FC Sion Christian Constantin attend le verdict de la Swiss Football League. A noter encore qu’il a déposé une plainte pénale pour diffamation et dénigrement contre Rolf Fringer. Et cet après-midi il a convoqué la presse pour donner sa version des faits et expliquer son geste.

 

Morceaux choisis de la conférence de presse de ce vendredi à Martigny:


Tags assigned to this article:
FC SION