Constructions de nouveaux magasins, rachat de vignes et diversification: Provins se réinvente dans un marché plus difficile

powered by

En 2018, trois nouveaux magasins Provins devraient voir le jour à Martigny, la Souste et Brigue. Autre objectif annoncé: passer de 840 hectares à 1000 hectares de vignes cultivées. Dernier point abordé par les dirigeants de la coopérative, l’entreprise pourrait se diversifier à l’avenir. Interviews de Pierre-Alain Grichting et Raphaël Garcia.

1,35 million, c’est le bénéfice réalisé par Provins au terme de l’exercice 2016-17. C’est 130’000 francs de mieux que l’année passée.

«C’est la quatrième année consécutive que nous présentons un résultat positif toujours meilleur, tout en valorisant le revenu de nos sociétaires. C’est une performance d’autant plus remarquable qu’elle s’inscrit dans un contexte difficile, marqué par un marché très tendu et une concurrence toujours plus vive des vins étrangers.»

Président du conseil d’administration de Provins, Pierre-Alain Grichting avait le sourire mardi soir, au moment de dresser le bilan, devant 800 sociétaires réunis à l’occasion de l’assemblée générale.

 


Tags assigned to this article:
VITI-VINICULTURE