Créés au XIe siècle pour irriguer les champs, les bisses sont de splendides promenades. Un musée leur est consacré

powered by

«L’importance des bisses en Valais commence au XIe siècle, explique Catherine Jacquemettaz, membre du comité de l’association du Musée des Bisses. Les gens ont rapidement compris qu’il fallait construire des canaux pour irriguer leur champ, du fait que l’eau arrive dans les gorges et n’arrose pas les coteaux. Les bisses ont été construits quasi sans arrêt depuis le XIe siècle jusque dans les années 1950. À partir de ce moment, les gens ont commencé à travailler ailleurs. C’est là que l’on a interrompu ces constructions de bisses.» Aujourd’hui, s’ils ont toujours mission d’irrigation pour la plupart d’entre eux, les bisses offrent de splendides promenades à plat.

Pour en savoir plus sur les bisses, rendez-vous à Ayent (Botyre) au Musée des Bisses.

Sur le même sujet: «La fondation de Watteville à Crans-Montana met en valeur les musées régionaux valaisans»