«D’écrire ma ville»: des chroniques des habitants de Monthey ont été sélectionnées pour le festival Hik et Nunk les 17 et 18 novembre

powered by

Le projet «D’écrire ma Ville», lancé il y a quelques mois, a porté ses fruits: près de 100 textes ont été rassemblés. À chaque texte qui arrive, raconte Abigail Seran, à l’origine du projet, c’est un moment d’émotion.

«C’est assez extraordinaire de pouvoir ouvrir une nouvelle page et redécouvrir le lieu dans lequel on vit par le regard d’autres personnes.»

Les textes feront l’objet d’une parution au printemps 2019; certaines chroniques sont sélectionnées pour des balades littéraires au festival Hik et Nunk les 17 et 18 novembre 2018.