“Docteur, j’ai des ressources en moi”

Vous êtes plutôt du genre à voir le verre à moitié plein ou à moitié vide? Une question simple qui a été l’objet de plusieurs études scientifiques sur l’optimisme, sur nos comportements face à la maladie, face aux coups durs de la vie.

Les optimistes s’en sortent-ils finalement mieux? Ou au contraire, les pessimistes sont-ils plus armés pour faire face? Comment certaines personnes réussissent-elles à s’en sortir alors qu’on leur a annoncé une mort imminente ? Quelles ressources intrinsèques les personnes malades arrivent-elles à déployer?

L’ANTIDOTE s’arrête sur ces questions à la fois comportementales et existentielles.