É grandzé (Les granges) en patois de Nendaz

Souvenir du temps où les granges contenaient le foin pour le bétail et qu’elles étaient le paradis de la jeunesse. Une histoire racontée par Maurice Michelet en patois de Nendaz.