Ecobag: une alternative aux sacs plastiques lancée par des jeunes étudiants de l’ECCG

Le Valais connaîtra en 2018 l’introduction de la taxe au sac. Pour réduire la consommation de sacs plastiques, il est possible d’utiliser des sacs biodégradables ou réutilisables. Des jeunes de l’Ecole de commerce et de culture générale de Sierre se lancent justement dans la production de sacs en toile cirée: Ecobag.

Vendredi matin, dans la vieille ville de Sion, il suffit de regarder autour de soi pour en repérer par dizaines au bras des passants: les sacs plastiques vont de pair avec les achats. Un groupe de jeunes veut changer cette habitude. Grâce au projet «Apprendre à entreprendre», ils ont créé, en classe, une entreprise qui propose un produit de A à Z.

«Le projet, explique Amandine Roh, étudiante à l’école de commerce et directrice d’Ecobag, c’est de créer des sacs en toile cirée pour remplacer tous les sacs plastiques qu’on trouve dans les grands commerces. On a réparti tous les élèves en plusieurs secteurs: marketing, production, site internet avec des chefs pour chaque groupe.»

Les tâches réparties, il s’agit de trouver ses fournisseurs. L’Œuvre suisse d’entraide ouvrière, (OSEO), avec ses ateliers pour aider les personnes en recherche de solutions professionnelles, leur a tapé dans l’œil. Un projet qui motive les couturières, sensibles au but recherché. En même temps, Ecobag «permet d’aider les gens qui sont au chômage, à l’AI ou à l’aide sociale pour qu’ils travaillent leurs compétences professionnelles», se réjouit Soraya Da Silva, responsable des finances d’Ecobag.

Le magasin local Intchiè No a déjà accepté de vendre ces sacs (commercialisation prévue la semaine prochaine).

D’autres entreprises proposent des sacs de ce type:

 


Tags assigned to this article:
ECOLES