Fédérales 2015: « Les Verts valaisans sont innovants et pragmatiques », dit Adèle Thorens

powered by

Les Verts valaisans ont désigné mardi soir leurs candidats pour les élections fédérales d’octobre. Ils seront 18 sur trois listes au total. La liste principale contiendra six noms, dont une majorité de femmes.

Objectif: passer de 5 à 7% des suffrages.

On écoute la co-présidente des Verts suisses, Adèle Thorens. Elle était présente mardi à Sion. Elle souligne le côté innovant et pragmatique de la section valaisanne du parti et les chances de décrocher un siège au National.

« Il n’est pas du tout impossible que les Verts valaisans obtiennent un siège à Berne », prévoit Adèle Thorens.

La co-présidente des Verts suisses explique les enjeux:

« Il faut dire aujourd’hui aux gens que si les Verts et leurs alliés perdent aux prochaines élections, nous n’aurons pas de sortie du nucléaire, nous n’auront pas d’économie verte, nous n’aurons pas de la préservation de la biodiversité. Tous ces enjeux sont hautement politiques, et ça se joue à Berne. Le meilleur que vous puissiez faire pour l’environnement, c’est bien d’acheter votre kilo de carottes bio, mais il faut aussi voter pour les écologistes et leurs alliés afin d’avoir des majorités à Berne. »