Environ 6000 Suisses ont tenté l’aventure de l’émigration au Québec, à l’exemple du Saviésan Pierrot Métrailler

powered by
TEST

Il connaît mieux la ville de Québec que la plupart des Québécois. Après 150 heures de cours d’histoire et de préparation, Pierrot Métrailler est devenu guide dans la ville de Québec.

«Je connais beaucoup mieux Québec que Sion ou Savièse où j’ai grandi. Quand on est guide touristique, qu’on va étudier un peu à fond l’histoire d’une ville et la manière dont elle s’est construite, c’est sûr, on en sait beaucoup plus que simplement y vivre!»

En plus de connaître la ville de Québec comme le fond de sa poche, Pierrot Métrailler co-écrit la biographie d’un avocat et indépendantiste, Me Guy Bertrand, il retrace donc en même temps, l’histoire du Québec.

Ancien député suppléant du PLR valaisan, Pierrot Métrailler ne fait plus du tout de politique, et pour bien s’intégrer, cet ancien enseignant à l’école primaire de Savièse, s’est associé à un club de curling.

«Je jouais au curling un tout petit peu en Suisse avant de venir et quand je suis arrivé ici, ne connaissant personne, je me suis présenté comme journaliste venant de Suisse. C’est là qu’on m’a dit « Il faut que tu joues le vendredi matin, il y a la ligue des retraités du journal Le Soleil ». J’ai commencé comme ça, j’ai trouvé un job au Soleil grâce à un retraité dont le fils était responsable des cahiers spéciaux. Et puis je suis venu travailler au bar. Aujourd’hui, sur les 400 et quelques membres du club de curling Etchemin à Saint-Romuald, je pense que j’en connais bien plus de 300!
C’est très très agréable de voir que arrivé à près de 50 ans on arrive à s’intégrer quelque part où on ne connaît personne parce qu’ici, la première fois que j’ai franchi la porte, je me sentais comme les nouveaux élèves quand ils rentraient dans ma classe quand j’étais enseignant.»