Eric Stauffer réagit au propos tenus dimanche sur Canal9 par Serge Métrailler

L’ancien homme politique genevois n’a pas accepté les qualificatifs utilisés par Serge Métrailler après sa demande d’adhésion au PDCvr de la semaine dernière, propos rapportés dans LE JOURNAL, dimanche sur Canal9. Des qualificatifs qui, selon lui, tombent sous le coup de la loi:

«Je vais donner quatre jours à M. Métrailler pour démontrer que j’ai eu des déclarations mensongères, donc autrement dit que je suis un menteur. Faute de quoi, s’il ne s’exécute pas, je déposerai une plainte pénale et nous irons devant les tribunaux pour voir qui est le menteur.»

L’ancien élu MCG estime ne jamais avoir été traité de cette manière au cours de sa carrière politique.

«En treize ans de politique, sur le fond, j’ai toujours été inattaquable. Et jamais, en treize ans de politique et quatre ans de magistrature, on ne m’a traité de menteur. Et ça, je ne laisserai pas passer», précise Eric Stauffer.