Expositions, films, conférences, escape room, randos-découverte, déjeuners littéraires: RISK parle des risques dans les Alpes

powered by

Expositions, conférences, visites, escape room et randos-découverte dans le territoire, Déjeuners littéraires, causeries historiques, rencontres avec des professionnels…: le projet transdisciplinaire sur les risques dans les Alpes propose un programme riche et varié pour sensibiliser un vaste public. Présenté conjointement par les Musées cantonaux, la Médiathèque Valais et les Archives de l’Etat du Valais, le projet RISK interroge la notion de risque naturel et environnemental, les stratégies que nous mettons en place pour vivre avec ce phénomène et ce qu’elles disent des liens que nous entretenons avec notre écosystème. 

Au Pénitencier, le parcours proposé dans l’exposition RISK par le Musée d’histoire et le Musée de la nature permet de découvrir le regard que nos sociétés portent sur les risques, de connaître les stratégies mises en oeuvre pour éviter les catastrophes, de partir à la rencontre des professionnels de la gestion des risques et d’interroger les liens que nos sociétés entretiennent avec leur écosystème.

Aux Arsenaux, l’exposition Neige, beauté fatale présentée par la Médiathèque Valais – Sion montre le travail du nivologue Robert Bolognesi. A partir de photographies microscopiques de flocons, il propose une exploration poétique de la neige. L’occasion également d’observer l’évolution de cet élément qui peut se transformer en un risque naturel bien connu dans l’espace alpin : l’avalanche.

La Médiathèque Valais – Martigny propose Risques dans les Alpes !, deux films abordant la même thématique, en fiction individuelle ou en mémoire collective: Aléalinéa, un film de Maximilien Urfer qui montre la puissance inspiratrice des catastrophes et des risques alpins ; et Se souvenir des risques alpins, un documentaire réalisé par l’équipe de la Médiathèque Valais – Martigny mêlant archives audiovisuelles et entretiens avec des scientifiques ou des hommes et femmes de terrain.

De tous temps, les sociétés alpines ont dû composer avec la nature dans laquelle elles vivent. Les risques naturels façonnent leur territoire, font partie de leur quotidien et participent de leur vision du monde. Leur gestion représente un enjeu majeur et peut être considérée comme un élément de leur patrimoine. Cette année, la gestion du risque d’avalanche pourrait d’ailleurs être inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (UNESCO).

Le résultat de ce projet transdisciplinaire est à découvrir dès samedi 9 juin et jusqu’au 6 janvier 2019. Le programme et les différents lieux d’exposition sont à découvrir sous le site www.risques2018.ch