Fausses affiches Darbellay: le Tribunal de Martigny a rendu son verdict à l’encontre de l’ancien élu UDC

powered by

Le verdict est tombé dans l’affaire du poseur d’affiches de l’UDC. Le Tribunal de Martigny a rendu son verdict: 50 jours-amende à 120 francs avec un sursis de 2 ans. L’ancien élu UDC avait posé des affiches qui portaient atteinte à Christophe Darbellay et à son père. Lors de son procès, cet ancien président de parti a avoué avoir agi seul lorsqu’il a posé les affiches en 2017.

L’accusé devra également s’acquitter d’un montant de 2000 francs pour tort moral subi par le père de Christophe Darbellay, ainsi que de 3500 francs de frais de justice.