Gouvernement valaisan: les trois PDC dicteront le rythme ces prochaines années

Outre le PLR qui fait son retour au gouvernement, le PDC est l’autre vainqueur du scrutin du 19 mars. Si l’ordre n’est plus le même par rapport au premier tour, les trois candidats du parti terminent aux trois premières places.

Roberto Schmidt gagne 60’000 suffrages: “Ce n’est pas le plus important, dit le Haut-Valaisan. Je suis reconnaissant pour ces voix. Ce qui est important, c’est que les trois PDC sont restés devant. On avait peur d’une démobilisation.”

Cap sur la mise en place du nouveau gouvernement. Jacques Melly présidera l’exécutif. “Présider le collège est une charge honorable, dit-il. Dans le cadre d’une première législature, ce sera le job du président de gérer la table pour que chacun puisse travailler au mieux des intérêts du canton.”

La première étape sera de se répartir les départements. Avec des envies affichées par Christophe Darbellay. “Le Gouvernement s’organise comme il l’entend. On va faire au mieux. Je compte tenir ma promesse aux Valaisans. Je souhaite une synergie entre l’économie et la formation.”

Les trois PDC dicteront le rythme ces prochaines années, mais la candidate socialiste et le nouveau venu libéral-radical voudront également tenir un rôle de premier plan.


Tags assigned to this article:
CANTONALES 2017