Intempéries au val d’Anniviers: un bilan qui se chiffre en dizaines de millions de francs

powered by

C’est un véritable ballet de pelles mécaniques… Une trentaine de ces engins déblaient la zone sinistrée par les intempéries du début de semaine dans le val d’Anniviers et créent des digues pour canaliser l’eau. Les bûcherons sont aussi à pied d’œuvre en raison des troncs d’arbres charriés par les flots. Une centaine de personnes s’activent sur le chantier. Ce dernier devrait se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers de francs selon David Melly, président de la commune d’Anniviers:

«C’est clair que les communes touchées vont faire appel à l’aide cantonale voire fédérale parce que c’est un événement extraordinaire. On ne pourra pas faire face seuls aux coûts à assumer.»

A Mission, le terrain de foot a même disparu sous les flots… Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer. L’alarme a pu être donnée suffisamment tôt, mais à l’heure du bilan, les dégâts sont importants. Malgré tout, la situation se stabilise. Vient maintenant la question des coûts pour les communes d’Anniviers et de Chippis.

A noter que la fibre optique devrait être à nouveau raccordée à la fin de ce jour. Pour la suite des travaux, les autorités sont optimistes. La météo des prochains jours s’annonce clémente.

Reste l’appel à la prudence: les zones près des rivières sont à éviter.