Jeux olympiques: 1 milliard de francs, c’est ce que souhaite mettre le Conseil Fédéral dans la candidature de Sion 2026

powered by

Pour le gouvernement suisse, les JO représentent une chance pour le sport et l’économie, principalement dans les régions de montagne: 1 milliard de francs, c’est ce que souhaite mettre le Conseil Fédéral dans la candidature de Sion 2026. Ce soutien fédéral doit encore passer devant le Conseil national et le Conseil des Etats. La population valaisanne et, peut-être celle des différents cantons concernés, devra également se prononcer sur cette candidature. Interview depuis Berne du conseiller fédéral Guy Parmelin, du président du comité de candidature Jean-Philippe Rochat et du conseiller d’Etat valaisan Frédéric Favre.

Le Conseil fédéral a fixé les montants maximaux pour la contribution de la Confédération au projet (ces montants sont indexés sur la base de l’indice suisse des prix à la consommation, état en septembre 2017, sans prise en compte des conséquences fiscales):

  • 8 millions pour le budget de candidature, que les organisateurs évaluent à 25 millions de francs;
  • 827 millions de francs pour le budget lié à l’organisation des jeux, pour lequel les organisateurs prévoient des dépenses de 1,98 milliard de francs et des recettes de 1,15 milliard de francs. Le DDPS a été chargé de clarifier, lors de la préparation du message, la façon d’assurer la limitation de cette garantie de déficit;
  • 31 millions de francs pour les infrastructures dédiées spécifiquement aux Jeux olympiques, pour lesquelles les organisateurs prévoient un montant total de 100 millions de francs, ces investissements servant surtout à adapter les installations existantes aux exigences liées aux Jeux;
  • 20% des coûts supportés par les forces de police cantonales pour la sécurité dans l’espace public, soit 44 millions de francs selon les estimations actuelles, auxquels il convient d’ajouter 85 millions de francs pour les charges supplémentaires assumées par les organes de sécurité de la Confédération; les coûts totaux de la sécurité dans l’espace public devraient s’élever à 303 millions de francs.

Par conséquent, les montants maximaux pour la contribution de la Confédération totalisent 995 millions de francs.

 


Tags assigned to this article:
JO