«La bourse Vallesiana m’a permis de mener à bien ma recherche», témoigne l’historienne Rebecca Crettaz

powered by

Rebecca Crettaz a consacré six mois à étudier «L’internement administratif en Valais jusqu’en 1980», une recherche rendue possible par la bourse Vallesiana qui lui a été décernée. Depuis 2017, jusqu’à trois bourses annuelles sont allouées par les Vallesiana à des chercheurs prometteurs pour les encourager à travailler sur des fonds ou des collections des Archives de l’Etat, de la Médiathèque Valais et des Musées cantonaux. Ce jeudi, le Service valaisan de la culture a présenté le bilan.

Pour les chercheurs intéressés, le délai de dépôt pour les futures bourses est fixé au 30 juin 2019. Des bourses qui ne sont pas destinées qu’aux historiens. Musicologues, historiens de l’art, ethnogrpahes, les domaines sont nombreux, comme l’explique ci-dessous Jacques Cordonier.

Sur le même sujet, interview du chef du Service de la culture, Jacques Cordonier: