La Fondation Arnaud veut être moins élitiste et devenir un lieu de vie pour tous publics

Plus qu’un lieu d’exposition, la Fondation Arnaud à Lens/Crans-Montana veut devenir un centre d’art où se côtoient différents publics et différentes manifestations. En d’autres termes: proposer un programme moins élitiste. Engagée d’abord comme responsable événementiels, la nouvelle directrice Anne Bucher présente son concept:

«Notre but est de faire de la Fondation Arnaud un centre culturel et de vie. Pas juste une exposition avec une thématique précise mais pour boire un café ou réserver la salle pour un mariage ou un autre événement.»

La prochaine exposition intitulée Visages de l’Orient interroge les différents regards sur l’Orient. Elle regroupe des œuvres d’artistes contemporains mais aussi une partie de la collection d’images du célèbre couple d’ethnologues Micheline et Pierre Centlivre.
Vernissage le 16 juin jusqu’au 29 octobre.