L’AVS a besoin d’argent frais. Le projet RFFA voté le 19 mai promet 2 milliards de recettes supplémentaires par an

powered by

L’AVS a besoin d’argent frais. Le projet RFFA voté le 19 mai promet 2 milliards de recettes supplémentaires par année. Pour financer cette aide à l’AVS, les déductions salariales seront relevées de 0,3 point, pour les salariés comme pour les employeurs, cela représenterait 1 franc 50 pour chaque tranche de salaire de 1000 francs. La Confédération pour sa part relèverait de 800 millions la contribution qu’elle verse à l’AVS.

Cette solution ne fait toutefois pas l’unanimité. Pour certains opposants, la RFFA garantit certes les rentes, mais sans accorder un sous de plus aux retraités. Pour d’autres, ce financement fait diversion aux problèmes structurelle de l’assurance, comme l’âge de la retraite par exemple.

On en débat ce lundi dans LE JOURNAL.


Tags assigned to this article:
VOTATIONS