Le chef de l’Office cantonal de la viticulture met en garde: «Les produits phytosanitaires, ce n’est pas quelque chose d’anodin. Leur utilisation doit être bien maîtrisée.»

powered by

Le Conseil fédéral limitera l’accès aux produits phytosanitaires pour les utilisateurs non professionnels dès 2022. Il lance un plan d’action sur plusieurs années, avec pour objectif de protéger l’environnement et les utilisateurs. En Valais, l’une des mesures, se fera sentir dans le vignoble. En effet, l’accès aux produits de sulfatage sera restreint pour les vignerons non professionnels.

Notre invité, Pierre-André Roduit, chef de l’Office cantonal de la viticulture met en garde contre la dangerosité des produits phytosanitaires et l’importance d’informer les vignerons.


Tags assigned to this article:
VITI-VINICULTURE