LE JOURNAL du 02.07.2018

powered by

Stéphane Hottinger, guide de montagne à la Maison du Sauvetage à Sion, nous explique son rôle au quotidien
Stéphane Hottinger, guide de montagne à la Maison du Sauvetage à Sion, s’occupe de la partie technique du sauvetage, lorsqu’il y a des crevasses ou des avalanches par exemple. Au niveau médical, les guides aident aussi les médecins pendant les interventions.

Maison du Sauvetage: tout au long de l’année, 24 heures sur 24, des femmes et des hommes s’engagent sans compter pour sauver des vies
Les urgentistes, guides, ou encore ambulanciers de la Maison du Sauvetage sont sur le qui-vive dès le début de leur service pour pouvoir intervenir sur tous les types d’accidents et sauver un maximum de vies lors de leurs interventions.

La Maison du Sauvetage à Sion: une fourmilière dans laquelle chacun est un maillon important de la chaîne du sauvetage
Pendant toute la durée de leur service, ils sont prêts à partir à n’importe quel moment du jour ou de la nuit pour aller sauver des vies. Grégoire Zen-Ruffinen, médecin-chef à la Maison du Sauvetage à Sion, nous présente son quotidien, souvent semé d’embûches.

Les communes du Grand Entremont font face à une pénurie de généralistes avec l’ouverture, en 2016, de la Maison de la Santé de Sembrancher
La Maison de la Santé de Sembrancher concentre tous les médecins du Grand Entremont, sauf ceux de Verbier. Il couvre un bassin de 15’000 personnes. Une nécessité selon Jean-Pierre Deslarzes, médecin coordinateur de la Maison de la Santé de Sembrancher: «Soit on regroupait les forces, ici, au Centre de l’Entremont, soit, dans une échéance de dix à quinze ans, il n’y aurait quasiment plus de jeunes médecins qui viendraient s’installer, étant donné les contraintes que ce métier représente.» Neuf médecins assurent une garde 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Le bâtiment est également doté d’un héliport et abrite une ambulance, ce qui lui permet d’assurer un service d’urgence.

Ligne THT: les présidents de tous les partis valaisans se sont réunis à l’initiative des opposants à la ligne Chamoson-Chippis
L’association RESPE, Regroupement pour les écoles sans pylônes électriques, demande le déplacement de quatre pylônes à Grône. De son côté, Swissgrid nous a précisé que la construction de la ligne aérienne allait être réalisée telle qu’elle avait été approuvée par l’Office fédéral de l’énergie et le Tribunal fédéral. Les éventuels déplacements de pylônes ne pourront avoir lieu qu’après la mise en service de la ligne.

Les rues de Fully ont vibré au rythme de la 68e Fête cantonale des costumes durant tout le week-end
1200 participants étaient réunis pour défiler sous un soleil de plomb à Fully. Les rues du village ont vibré au rythme de la 68e Fête cantonale des costumes durant tout le weekend. Des danseurs et musiciens étaient venus de tout le canton. Une quarantaine de sociétés étaient de la partie. L’événement était organisé par le groupe folklorique fulliérain Li Rondenia qui fêtait par la même occasion ses 50 ans d’existence.


Tags assigned to this article:
SEMAINE DU 2 AU 6 JUILLET 2018