LE JOURNAL du 02.10.2017

powered by

 

Ce lundi soir, JOURNAL spécial en direct de la Foire du Valais à Martigny. Avec au menu cette question: «Quelle place la manifestation occupe-t-elle dans l’économie octodurienne et valaisanne?»

Sur le stand de Canal9 à la Foire du Valais, Frédéric Filippin reçoit trois invités:

  • David Genolet est directeur de la Foire du Valais. Avec lui, on évoque des chiffres presque incroyables quand on parle de la manifestation octodurienne.
  • Gilles Carron est à la tête de la cave du Chavalard. Il est l’un des 400 exposants de la Foire. Histoire de comparer, il vient raconter ses expériences en Suisse alémanique (notamment à l’OLMA de Saint-Gall).
  • Eric Bianco est chef du service du développement économique du canton du Valais (Business Valais). Pour lui, la Foire est devenu un rendez-vous incontournable de l’économie valaisanne.

 

Au sommaire:
Les points forts de l’actualité:
  • Loup: un meute est présente dans le val d’Anniviers
  • Pigalle, c’est le nom de la reine de la Foire du Valais
  • «Rire près des étoiles»: le festival Maxi-Rires de Champéry réunit anecdotes et confidences dans un livre
La Foire du Valais, un événement qui génère d’importantes retombées économiques pour Martigny

Les records d’affluence tombent années après années. La foire du Valais se porte bien: en 20 ans, elle est passée de 130’000 visiteurs à plus de 220’000.

Le Comptoir suisse attire deux fois moins de visiteurs que la Foire du Valais, plusieurs exposants valaisans y vont malgré tout

Quelques semaines avant le début de la Foire du Valais, du côté de Lausanne, c’est le Comptoir suisse qui anime le Palais de Beaulieu. L’an dernier, la manifestation a attiré 106’000 visiteurs. Deux fois moins que la Foire.

Quatre exposants ont été honorés pour leur 50 années de fidélité à la Foire du Valais

50 ans de Foire, ça n’est pas rien! Et ça vaut bien une distinction:quatre exposants ont cet honneur cette année à Martigny.