LE JOURNAL du 02.10.2018

powered by
«Au changement d’horaires du 9 décembre 2018, des trains à deux étages circuleront en Valais sur la ligne du Simplon»

Les CFF ont réalisé 130 chantiers entre Lausanne et Brigue depuis cinq ans pour rénover la ligne du Simplon. À Sierre, le démontage du Pont de Beaulieu – qui a débuté cette nuit passée – est le dernier chantier qui doit permettre le passage des trains à deux étages. Une des plus grosses grues de Suisse a été installée à Sierre pour ces travaux exceptionnels.

«Au changement d’horaires du 9 décembre 2018, la ligne sera entièrement libérée pour le gabarit des trains à deux étages on verra donc des trains à deux étages circuler sur la ligne du Simplon», indique Frédéric Revaz, porte-parole des CFF.

Qui précise que, d’ici à 2030, on s’attend à une augmentation de 50% du nombre de voyageurs sur l’ensemble de la Suisse, «on peut donc s’attendre à plus de 20’000 personnes par jour sur la ligne du Simplon.

A Sierre, le pont Beaulieu est fermé à toute circulation depuis le 16 août. La construction d’un nouveau pont est en discussion. Si les autorisations étaient accordées, il faudrait environ quinze mois de travaux.

 

Traitement de données médicales: l’institut Informatique de gestion de la HES-SO Valais-Wallis va coordonner un projet européen

L’institut Informatique de gestion de la HES-SO Valais-Wallis vient de décrocher la coordination d’un projet européen dans le domaine du traitement de données médicales.
Le tout, doté d’un budget de 5 millions de francs.
Elle collaborera avec six autres universités, hôpitaux et entreprises, basés en Italie, aux Pays Bas,en Bulgarie et en Pologne. C’est la première fois qu’une école de la HES-SO coordonnera un projet européen H2020. On en parle avec le professeur Henning Müller.

 

646 citoyens valaisans dans la course pour l’assemblée constituante: portrait-robot des candidats

646 citoyens valaisans partagent un désir commun: siéger à l’assemblée constituante qui sera élue le 25 novembre prochain. Les listes ont été déposées et leur numéro d’ordre attribué par tirage au sort ce mardi matin. Portrait-robot de ces candidats.

Femmes et hommes, politiques et citoyens, de tous milieux professionnels confondus: les candidats qui se présentent à l’élection de l’assemblée constituante le 25 novembre viennent de l’ensemble des couches de la société valaisanne. Ils sont déterminés à prendre en main l’avenir du canton dans une élection qui s’annonce déjà hors normes.
De ces candidats, on peut déjà retenir trois choses:

646 inscrits: ça n’était encore jamais arrivé pour aucune autre élection valaisanne
35% des candidats sont de femmes, contre moins de 20% qui siègent actuellement au Grand Conseil
85% n’ont exercé aucune fonction politique jusqu’ici

Les 130 candidats élus siégeront durant quatre ans pour redonner au Valais une Constitution en phase avec son temps.

 

Au Pénitencier, le Musée d’Histoire du Valais expose des vestiges préhistoriques libérés des glaces

Avec le réchauffement climatique, et, donc, la fonte des neiges, de plus en plus d’objets préhistoriques et historiques sont découverts dans les glaciers alpins.
Ces vestiges, sont d’ailleurs, souvent, parfaitement conservés par la congélation.

«Tout l’intérêt de ces découvertes glaciaires, indique Pierre-Yves Nicod, c’est qu’elles ont été conservées pour la plupart par congélation et que l’on a donc des matériaux, comme le bois, la fibre végétale, le cuir, la laine, qui sont parfaitement conservés.»

Le Musée d’histoire du Valais présente une sélection au Pénitencier de Sion dès samedi 6 octobre jusqu’en mars 2019.

 

A voir aussi:

It’s Foire Time (épisode 1): entre Martigny et London, l’actu de la Foire du Valais 2018!

Canal9 se met à l’heure de la Foire du Valais, ou, plutôt, au Tea Time! Dans ce premier épisode, on découvre notamment le portrait d’un fromager anglais spécialisé dans la raclette. Nous l’avons rencontré à Londres. Du côté de Martigny, la journée de mardi était placée sous le thème Tourisme et mobilité. Interview de Vincent Kaufmann, professeur en analyse de mobilité urbaine à l’EPFL. Au chapitre des temps forts de l’actualité du jour, il est question du taux de croissance que connaît la Suisse (2,7% pour 2018) d’une part, du combat de reines de l’Espace Mont-Blanc d’autre part.