LE JOURNAL du 03.10.2018

powered by
Le groupe autrichien de Markus Schröcksnadel reprend les remontées mécaniques de Saas Fee

Les remontées mécaniques de Saas Fee ont trouvé un repreneur. Il s’agit de Markus Schröcksnadel, du groupe autrichien du même nom, basé à Innsbruck. L’annonce met fin à des mois de crise et a été communiquée lors d’une conférence de presse ce mercredi à Berne.

Le groupe Schröcksnadel est actif dans la publicité, les webcams d’altitude, mais aussi, dans les remontées mécaniques autrichiennes

 

Les Sédunois invités à donner leur avis sur le réaménagement du projet Ronquoz 21. Mais pourquoi pas sur celui de Champsec?

Soutenez-vous le projet Ronquoz 21? C’est la question qu’a posée la ville de Sion à sa population dans le cadre du réaménagement de ce quartier de 60 hectares, situé au sud de la capitale sédunoise. La zone accueille déjà le campus de l’EPFL et doit inaugurer celui de la HES SO pour la rentrée 2020, il était donc important pour la municipalité de demander l’avis des premiers concernés: les habitants.

Si la démarche est saluée et le projet validé à l’unanimité par le Conseil Général réuni en plénum hier soir, la question du participatif fait débat sur un autre projet à l’ordre du jour: celui du déménagement du service auto à Champsec. En effet certaines voies à gauche regrettent qu’on se passe de l’avis de la population pour cette proposition, finalement adoptée par 37 oui contre 11 non et 3 abstentions.

Cette grande enquête participative à propos du projet Ronquoz 21 livrera ses résultats dans le courant de l’automne. Quant au déménagement du service auto, si aucune démarche de ce genre n’est prévue, le président de la ville Philippe Varone assure que les craintes et questions sur le sujet ont bien été entendues.

 

THT: le TF refuse l’effet suspensif demandé par les opposants. Mais «cette ordonnance ne préjuge en rien de la révision finale»

Les travaux de la ligne THT Chamoson-Chippis ne seront pas arrêtés: ainsi en a décidé le Tribunal Fédéral dans une ordonnance. Il a, en effet, refusé l’effet suspensif aux opposants qui réclament, aujourd’hui, la révision de deux arrêts du TF autorisant les travaux.
Une décision qui ne surprend pas l’avocat des opposants, Jacques Philippoz. Interview.

 

Les offices régionaux de placement en Valais n’ont pas chômé: 3700 postes vacants ont été annoncés entre juillet et août

Depuis le 1er juillet, les offices régionaux de placement n’ont pas chômé: 3700 postes ont été annoncés entre juillet et août cette année, alors que pour la même période en 2017, on en dénombrait 700. C’est l’obligation d’annonce de certains postes vacants après l’acceptation de l’initiative «Stop à l’immigration de masse» qui explique cette explosion.

 

Chasse haute en Valais: trop peu de cerfs ont été abattus; une chasse spéciale sera organisée

Deux semaines de chasse haute en Valais et ce premier constat: le prélèvement des cerfs s’avère insuffisant. Sur les plus de 2100 cervidés qui devaient se retrouver dans le viseur des chasseurs cette année, un peu plus de 1400 ont été tirés. Trop peu. Conséquence: une chasse spéciale sera organisée, le 23 novembre prochain et pour une dizaine de jours, dans certaines régions du canton.
À noter, une baisse, également des prélèvements de chamois et de chevrettes, cette année.
Une situation qui serait due aux températures très élevées limitant l’activité du gibier et à la sécheresse qui ont conduit les bêtes à se nourrir dans des zones forestières plus difficiles à chasser.

 

Rencontre avec le réalisateur d’«Alptraum», un documentaire qui flingue les clichés d’une Suisse carte postale

Entretien avec le réalisateur du documentaire «Alptraum», une aventure sur un alpage qui débute de façon joyeuse et qui tourne au cauchemar. Un film d’une force incroyable, unique en genre, qui flingue les clichés d’une Suisse carte postale, présenté dans de nombreux festivals et plusieurs fois primés. Manuel Lobmaier partage ses émotions, se confie sur ce qu’il reste aujourd’hui de cette expérience avant de dévoiler son nouveau projet. Le Haut-Valaisan s’intéresse cette fois-ci au monde du rail. C’est pourquoi l’équipe de TANDEM l’a rencontré dans un train!