LE JOURNAL du 05.04.2017

Logo Infomaniak
L’épisode Nicolas Voide  – exclu du PDC – amènera le parti à faire une introspection

Nicolas Voide a été exclu du PDC du Valais romand mardi 4 avril, une décision prise par la majorité des membres du Conseil de parti. C’est l’épilogue d’une candidature dissidente qui aura fait couler beaucoup d’encre. Au final, l’aventure de la liste «Ensemble à droite» aura été un échec. Mais l’épisode Nicolas Voide amènera certainement le PDC à revoir ses statuts et à se remettre en question. Des réflexions qui seront à l’ordre du jour d’un prochain congrès qui devrait avoir lui à l’automne. D’ici là, Serge Métrailler se donne un peu de temps pour savoir s’il briguera un nouveau mandat à la tête du parti!

 

Le Valais compte cinq espaces de coworking. Quelles perspectives pour ces bureaux partagés?

La mode est venue de Californie et a gagné les villes européennes, puis le Valais. Avec le numérique et le développement du travail indépendant, ils sont toujours plus nombreux à chercher à partager bureaux et expériences. Ces travailleurs nomades bénéficient des infrastructures d’un bureau partagé, mais pas seulement. L’ambiance de travail compte beaucoup.
On en parle avec Nicole Mottet, fondatrice de l’Espace Simplon 8 à Martigny.

 

Pascal Crittin nommé à la direction de la RTS

C’est le valaisan Pascal Crittin qui succède à Gilles Marchand à la direction de la Radio Télévision Suisse. Musicien et homme de radio, il a occupé plusieurs fonctions au sein de la RTS notamment au département des affaires générales et comme directeur d’espace2. Pascal Crittin a également dirigé les éditions Saint-Augustins. Il entrera en fonction comme directeur de la RTS le 1er mai prochain.

 

Le monde merveilleux d’«Alice au pays des merveilles» s’expose au Château de Saint-Maurice

Il fallait bien un château – celui de Saint-Maurice – pour accueillir «Alice aux pays des merveilles». Le récit original de Lewis Caroll y est revisité à travers le regard d’illustrateurs. Un voyage dans le rêve de l’autre côté du miroir que Canal9 a pu découvrir en avant-première.
Une exposition à voir jusqu’au 12 novembre 2017. Vernissage jeudi 6 avril, à 18 heures, en même temps que les expositions de l’Abbaye de Saint-Maurice et de la «Galerie ContreContre».

 

Zoom sur les assurances contre les tremblements de terre pour le patrimoine bâti

En Valais, en cas de tremblement de terre, un propriétaire risque d’être ruiné s’il n’est pas assuré contre le risque sismique. Alors, comment éviter une telle extrémité? Pourquoi n’est-ce pas obligatoire, sachant les risques encourus en Valais sont réels? 800 tremblements de terre ont été enregistrés en Valais en 2016, la terre a tremblé trois fois en 24 heures le 20 mars dernier. Des séismes de faible force, mais qui laissent tout de même planer l’ombre du «Big one». L’assurance privée est le seul moyen de se protéger financièrement en cas de séisme. Combien faut-il débourser pour être couvert? Les dégâts peuvent-ils être estimés? Deux invités sur le plateau pour en parler: Pierre-Marcel Reynard, analyste des crédits à la BCVS et Léonard Bender, architecte et président de la SIA section Valais.