LE JOURNAL du 06.08.2018

powered by
Lieux méconnus et mystérieux en Valais: à la découverte de Mühlebach, plus ancien village en bois de Suisse

Premier épisode de notre série consacrée cette semaine lieux aux méconnus et mystérieux dans le Haut-Valais: nous faisons halte à Mühlebach, dans la vallée de Conches, le plus ancien en Suisse en construction de bois.  Mühlebach se distingue par son architecture unique, avec des habitations venues d’un autre âge. Elles datent pour les plus anciennes du XVe siècle. Le village a pu maintenir son caractère médiéval grâce au soin des habitants, qui font attention à ne rien transformer à l’extérieur. Pour nous faire découvrir les richesses de ce lieu, nous sommes en compagnie de Jacques-André Ditesheim.

 

Pendant des siècles, Gondo attirait les chercheurs d’or. Jusqu’à 500 personnes y ont travaillé

Nous plongeons dans les entrailles des Alpes, sur les traces des anciens chercheurs d’or de Gondo. Si le village valaisan est souvent associé à son poste frontière, il est moins connu pour cette époque où il vibrait avec la fièvre de l’or, avec la principale mine de Suisse. Les mines de Gondo ont connu des siècles d’exploitations. Au plus fort de l’activité, dans les années 1890, Gondo à produit 33 kg d’or. Jusqu’à 500 personnes œuvraient alors à l’extraction du précieux minerai. Visite et découverte des lieux avec Rolf Gruber, orpailleur et accompagnateur en montagne.

 

A Naters reposent les ossements d’environ 30’000 individus. L’ossuaire a été construit en construit en 1514

À Naters se cache un des vingt ossuaires que compte le Valais. On peut y voir ce mur de crânes derrière lequel reposent les ossements d’environ 30’000 individus, l’équivalent de toute la population de la ville de Sion. L’ossuaire, qui est un des plus grand de Suisse, a été construit en 1514 par l’architecte Ulrich Ruffiner, comme l’explique Wolfgang Eggel.

 

L’actualité en bref et en images
  • A cause de laves torrentielles toujours plus menaçantes, le camping d’Arolla a été évacué dimanche soir
  • Pour le premier derby de la saison, le FC Sion n’a pas tremblé face à Xamax, qu’il a dominé 3 à 0 à Tourbillon
  • Le Festival du Toûno allie musique et beaux textes. Et mets les jeunes auteurs à l’honneur cette année
  • Bilan positif pour le FIFO qui a permis au public d’admirer 250 artistes. Prochain rendez-vous folklorique en 2020


Tags assigned to this article:
SEMAINE DU 6 AU 10 AOÛT 2018