LE JOURNAL du 09.01.2018

powered by
Intempéries: retour à la normale dans le Valais romand. Mais la prudence est toujours de mise

Fermeture de routes, éboulements, coulées de boue et risques d’avalanches: le Valais a subi et, par endroits, subit encore les conséquences des intempéries. Mais la tendance est au retour à la normale ce mardi soir, dans le Valais romand, même si la circulation est par endroits perturbée encore (la route Les Haudères et Arolla dans les deux sens est toujours fermée). Dans le Haut, certaines localités restent coupées du monde. Le col du Simplon est également fermé: il est tombé 1 mètre 20 de poudreuse.

Zinal est restée coupée du monde durant plusieurs heures, contraignant plus de 300 enfants belges venus pour les vacances de neige de passer quelques heures à Sierre. La circulation sur la route anniviarde a repris dans le milieu d’après-midi, mais sous surveillance.

 

Sauvetage: la qualité des prestations du 144 du Valais une nouvelle fois confirmée par la certification IAS

Depuis 20 ans, la centrale sanitaire 144 est le premier maillon de la chaîne des secours en Valais. De la qualité de cette première prise en charge dépend en grande partie le succès de l’intervention. Consciente de la responsabilité qui lui incombe, la centrale valaisanne du 144 avait volontairement choisi, en 2003 déjà, de garantir la qualité de ses prestations fournies à la population en entamant une certification IAS. Elle était alors la première centrale du pays à obtenir ce sésame qui a été renouvelé une première fois en 2012 puis à nouveau en 2017.
Qui dit prestation de qualité dit, notamment, l’engagement des moyens adéquats dans les 2 minutes qui suivent l’appel d’urgence et la mise à niveau du système technique.

 

Bénéfice record de la Banque Nationale Suisse qui profitera aux cantons et à la Confédération

54 milliards de francs de bénéfice en 2017 pour la Banque Nationale Suisse: c’est plus du double de celui affichée en 2016. Un record dû, notamment, à la baisse du franc l’an dernier. Un record qui sera à la faveur de la Confédérations et des cantons. Le Valais doublera donc la mise par apport à l’année précédente et touchera approximativement 53 millions 700 francs. Roberto Schmidt, le conseiller d’État en charge des finances, nous a précisé que l’affectation de ce montant n’avait pas encore été décidée.

 

En Valais, le nombre de chômeurs à fin décembre atteignait un record

À la fin décembre 2017, il y avait 7 835 chômeurs en Valais, soit 2019 de plus qu’à la fin novembre. Selon le Service de l’Industrie, du Commerce et du Travail, cette hausse est essentiellement saisonnière, due notamment à l’interruption des chantiers pour la période hivernale.

 

Nico Hischier, star des Devils du New Jersey: le jeune Valaisan de Naters se donne à fond!

Le jeune prodige Nico Hischier, numéro 13 des Devils du New Jersey, est devenu une vraie star. Les fans l’adorent, les joueurs et journalistes l’admirent. Il est entré en NHL par la grande porte. Notre journaliste Marianne Tremblay est partie à sa rencontre. Reportage dans le New Jersey puis interview, dans Le Journal, de Christophe Fellay, responsable technique du Mouvement des juniors du HC Sierre.

 

140 athlètes participent aux Jeux mondiaux d’hiver des transplantés à Anzère. Rencontre avec le Valaisan Michel Stuckelberger

140 athlètes représentants 26 pays: tous sont réunis à Anzère pour les Jeux mondiaux d’hiver des transplantés. Parmi eux, un Valaisan greffé du poumon: Michel Stuckelberger. Il s’essaye pour la première fois au ski de fond. Reportage puis interview sur le plateau du Journal de Liz Schick, présidente du comité des Jeux mondiaux d’hiver des transplantés.

 

No Billag: 160 parlementaires de tous partis dénoncent une attaque à la démocratie; les initiants quant à eux affirment que le service public survivra

L’initiative «No Billag» est une attaque contre la diversité des médias et la démocratie directe, selon 160 parlementaires de la droite à de la gauche qui ont lancé ce mardi à Berne leur offensive contre l’initiative. Ils recommandent le rejet de ce texte.
Le même jour, un comité réunissant des parlementaires UDC et PLR a présenté son plan B, affirmant que le service public survivra avec des recettes issues du marché. Selon ces élus, un «oui» permettra de renforcer le pluralisme des médias en Suisse et d’éviter l’étatisation de la presse écrite et en ligne.
Pour que la Constitution soit modifiée dans le sens des initiants, le texte devra être accepté par le peuple suisse et les cantons, le 4 mars 2018.
À noter le débat en public sur No Billag, enregistré au Crochetan mardi 16 février.

 

La Fondation Moi pour Toit a réussi à réunir les 200’000 francs nécessaires pour boucler 2017

En octobre dernier, Moi pour Toit tirait la sonnette d’alarme: 200’000 francs manquaient dans les caisses pour venir en aide aux enfants de Colombie. Soit 20% d’un budget qui tourne autour du million. L’organisation valaisanne se bat maintenant pour l’année qui débute.