LE JOURNAL du 09.02.2018

powered by
IKEA, Decathlon, Globus et le ciné Pathé à la conquête du marché valaisan: l’arrivée des grandes marques réjouit. Et inquiète

IKEA, Decathlon et Globus arrivent sur le marché valaisan. Riddes développe sa zone commerciale alors que Conthey se diversifie. Des annonces qui réjouissent ou qui font peur. Christian Constantin explique que l’arrivée du géant du meuble suédois ne s’est pas faite en un jour: cela fait huit ans que l’ouvrage est sur le métier. L’arrivée d’IKEA impacte le destin du projet de cinéma Pathé: le contrat est signé, confirme Christian Constantin, le projet de cinéma doit être adapté avec l’arrivée du géant du meuble.

Côté population, ces arrivées ne font pas l’unanimité, par contre des commentaires réjouis s’expriment sur la toile. Du côté des architectes et ingénieurs valaisans, la proximité des deux zones commerciales de même que leur accessibilité est remise en question. Économiquement, de grandes enseignes sont synonymes de grosse production et de petits prix qui risquent de faire de l’ombre au marché local. Selon le délégué aux questions économiques, l’augmentation de la population, un pouvoir d’achat réel des Valaisans et l’importance touristique en Valais motivent de plus en plus les grandes marques à venir s’implanter sur le territoire.

 

Quatre ans après, quelles incidences l’initiative contre l’immigration de masse a-t-elle eu sur l’économie valaisanne?

Quelle incidence l’initiative contre l’immigration de masse (acceptée il y a quatre ans par le peuple suisse), a-t-elle eu sur l’économie valaisanne? Nous avions recueilli, à l’époque, les inquiétudes de la société Steiger, basée à Vionnaz, dans le Chablais. Quel bilan tirent ses dirigeants, aujourd’hui? Reportage puis face-à-face avec le conseiller national UDC Jean-Luc Addor et le directeur de l’Association valaisanne des entrepreneurs Serge Métrailler.

 

Jeux olympiques: la flamme brille désormais à Pyeongchang

La flamme olympique a été portée successivement par plus de 7500 personnes; elle brille désormais sur Pyeongchang. Plus de 3000 athlètes vont s’affronter en Corée du sud jusqu’au 25 février pour les Jeux olympiques d’hiver 2018.

 

À Uvrier, 30 kg d’explosif ont permis de dégager un rocher de 300 m3. Mais l’inquiétude subsiste

Opération de minage à Uvrier, ce vendredi. Suite aux intempéries, de la roche est tombée entre Sion et Saint-Léonard. Et un bloc de 300 m3 menaçait encore la route cantonale. Les autorités l’ont détruit ce matin, à l’aube. Trente kilos d’explosif placé à sept mètres de profondeurs ont fait le boulot. La zone a été évacuée dans un rayon de 300 mètres. Au final, tout s’est passé comme prévu. Mais le travail n’est pas encore terminé: un bloc de 1 000 m3 inquiète encore les géologues. Il sera détruit dans les deux prochaines semaines.

Xavier Lambours capture les plus grandes figures du cinéma depuis 30 ans. À voir à la Maison du Diable à Sion

C’est à une projection en images fixes de la grande histoire du cinéma que convie le photographe Xavier Lambours au travers de son exposition. Ces portraits, représentant plus de 30 ans de carrière, réalisés dans les coulisses des plus importants festivals. Mais rien à voir avec un travail de simple paparazzi! Xavier Lambours a réussi pour chacune de ses images à capter l’intensité d’un événement en direct, tout en maîtrisant un cadre et une atmosphère révélant l’état de conscience du protagoniste.

 

Carnaval: jusqu’à mardi, le Valais vit dans l’ambiance des Guggen…

Sion attend 60’000 personnes avec son thème pile ou face pour le Carnaval qui a débuté hier jeudi. Des festivités sont prévues partout en Valais. À Monthey on mise sur la bestialité. Et du côté d’Evolène vous pouvez voir les fameux empaillés…

 

Avalanches, inondations, glissements de terrain, séismes… À Brigue, des chercheurs sondent les archives climatiques jusqu’au VIe siècle

L’Institut de recherche sur l’histoire de l’espace des Alpes se penche sur les données climatiques du VIe au XXIe siècles avec comme objectif l’élaboration d’un vaste inventaire.
Aujourd’hui, la base de données comprend environ 7700 enregistrements. Plus de la moitié de ces derniers concerne les catastrophes naturelles comme les avalanches, inondations, glissements de terrain ou encore tremblements de terre. Des informations recueillies depuis six années par Gregor Zenhäusern et ses collègues à Brigue. Cet inventaire des données climatiques devrait bientôt faire l’objet d’une publication.

 

 

Walliwood (épisode 7 sur 12): Charlee-Rose, Julie et Jérémy font leur bilan après six mois dans le Haut-Valais

On prend des nouvelles de nos jeunes étudiants qui ont décidé de passer l’année scolaire dans l’autre partie linguistique du canton. Charlee-Rose, Julie et Jérémy font le bilan après six mois dans le Haut-Valais. Ils engrangent des souvenirs inoubliables! Et leur allemand s’améliore…

 

Conso-tendance: la technologie des pros se met au service du sportif populaire

Collants pipettes, chaussures ultra-light, ski et fixations dernier cri: l’amateur de ski alpinisme bénéficie aujourd’hui des avancées de la technologie pour son équipement. Même le sportif du dimanche peut être à la pointe… Découverte dans notre rubrique conso-tendance.