Le JOURNAL du 09.03.2017

powered by

La lutte contre la ligne à très haute tension Chamoson-Ulrichen est relancée
Le Conseil national a demandé aujourd’hui une nouvelle étude d’évaluation de l’enfouissement de la ligne aérienne à très haute tension Chamoson-Ulrichen. La chambre du peuple a en effet accepté ce matin un postulat du socialiste Mathias Reynard qui allait dans ce sens. La réaction de Marcel Bayard, président de l’association sous terre Valais qui milite pour l’enfouissement de la ligne.

Avalanche de Salvan: la zone pourrait être classée rouge
Un jour après la coulée qui a emporté 15 chalets à Van d’en Haut, l’accès au site est interdit jusqu’à nouvel avis par la commune de Salvan. La zone pourrait bien être classée rouge à l’avenir par le canton.

« L’imprévisible » résiste et sort son deuxième numéro
Le deuxième numéro de la revue « l’imprévisible » sera en vente dès lundi. A l’heure où la presse romande doit survivre, comment ce magazine valaisan parvient-il à se développer?

Seize ans après, le Forum Économique Rhodanien revient dans la cité d’Octodure
Le Forum Économique Rhodanien est un trait d’union entre des acteurs économiques français et suisse. Sa première édition avait eu lieu à Martigny en 2001, 16 ans après, l’événement revient dans la cité d’Octodure. Interview d’Alain Palisse, président duForum Économique Rhodanien.

Pro Senectute: des seniors exposent leurs aquarelles à la Grange à Émile de Martigny-Bourg
Prouver qu’on peut être productif et surtout créatif après 60 ans. Sept seniors dévoilent leurs aquarelles à Martigny-Bourg la semaine prochaine. Nous avons suivi les derniers préparatifs de cette exposition. Vernissage le 17 mars à 18h30.

Zoom sur l’entourage des candidats au conseil d’Etat (1)
Ils ne sont plus que 7 à briguer un siège au Conseil d’Etat valaisan. Tous ont leur équipe de campagne. La rédaction lance ce soir une série avec les proches soutiens des candidats. Thomas Burgener et Jasmine Ballay ouvrent le bal. Le premier défend Esther Waeber-Kalbermatten et la seconde Frédéric Favre.