LE JOURNAL du 10.08.2018

powered by

L’actualité du jour en bref et en images

  • Dominique Giroud, débouté par le Tribunal fédéral, dans le volet fiscal de l’affaire. Le TF confirme donc la peine de 150 jours-amende à 300 francs.
  • Sierre-Zinal: les festivités démarrent ce vendredi soir avec Kadebostany, Joyce Jonathan et Aliose sur scène
  • En déplacement dimanche à Bâle, le FC Sion cherchera la victoire. Coup d’envoi à 16 heures
  • Steve Morabito et Cadel Evans réunis pour un film publicitaire pour Valais Wallis Promotion
  • L’université d’été du Parti Socialiste Suisse se tient cette fin de semaine à Chandolin

 

Halte à Monthey, une ville chargée d’Histoire. On remonte le temps avec Pierre-Alain Bezat

En 1790, dans la cour du château de Monthey, Gros Bellet suspend le gouverneur dans le vide par ses bretelles. Son nom est entré dans l’Histoire, marquant la révolution bas-valaisanne. «Gros Bellet est devenu plus connu dans les années 1830-1840 avec la naissance de la jeune Suisse», rappelle Pierre-Alain Bezat, interviewé au pied du château de Monthey. Une bâtisse dont les premières pierres datent du XIIIe siècle, et qui a subi de nombreuses modifications au fil des siècles. «Le château tel qu’on le voit date du XVIIe – XVIIIe siècles. La partie moyenâgeuse n’existe pratiquement plus», explique le président de l’association et musée du Vieux-Monthey. Le château construit à l’époque savoyarde fut pendant plusieurs siècles, et jusqu’en l798, le siège des baillis haut-valaisans qui gouvernaient le Chablais valaisan.

 

Les gorges de la Vièze, un havre de paix au cœur de Monthey. Une balade entre nature et histoire industrielle

Après une carrière dans la chimie, Armand Favre a décidé de faire découvrir les coins mystérieux de sa ville, Monthey. Une sorte d’hommage au passé industriel de la ville valaisanne. Visite des gorges de la Vièze en sa compagnie pour découvrir Monthey autrement, en se baladant sur deux kilomètres hors du temps.

 

La Pierre des Marmettes à Monthey, première halte sur le Chemin des blocs erratiques

La pierre des Marmettes: un bloc erratique de 19 mètres de long pour 9 mètres de haut. L’un des plus grands de Suisse. Ces blocs de granit ont longtemps été exploités pour être transformés en matériaux de construction. Aujourd’hui, il en reste une poignée, mais ils étaient des milliers autrefois. Celui-ci a pu être épargné. Pour faire davantage connaissance avec ces blocs erratiques, un sentier didactique a été développé en 2013. Explications d’Armand Favre.


Tags assigned to this article:
SEMAINE DU 6 AU 10 AOÛT 2018