LE JOURNAL du 10.10.2017

powered by
Portugal-Suisse: l’analyse d’avant-match de Christian Karembeu et Michel Pont

La Nati a besoin d’un point pour s’ouvrir les portes du Mondial 2018 en Russie. Une mission compliquée face à Cristiano Ronaldo et ses acolytes. Hasard du calendrier, deux sommités du ballon rond étaient ce mardi à Champéry. Christian Karembeu et Michel Pont disent ce qu’il sera nécessaire pour décrocher une victoire.

 

Avec 2,8% de chômeurs fin septembre, le Valais se situe en dessous de la moyenne nationale. Et ce depuis quatre mois

Fin septembre, 4816 chômeurs (2,8%) étaient inscrits dans un ORP valaisan, soit 247 de moins qu’en août. Une bonne nouvelle qu’il faut prendre avec un certain recul, selon Vincent Riesen, directeur de la Chambre valaisanne de commerce et d’industrie. La moyenne nationale est à 3%.
Ce recul est porté avant tout par les branches de l’agriculture et de la construction, mais aussi par les branches non-saisonnières. En revanche, les professions de l’hôtellerie ont enregistré une hausse du chômage en raison de la fin de la saison touristique d’été.
Malgré tout le Valais reste l’un des bons élèves romands avec Fribourg qui reste en dessous de la moyenne nationale, a contrario de Genève qui est le canton romand le plus touché.

 

Plus proche de ses encaveurs et des vignes, le Suisse romand boit davantage local. C’est ce que révèle une étude sur le marché du vin suisse

Le vin occupe une place privilégiée dans le cœur des Suisses. Selon la dernière étude de M.I.S Trend, la notoriété de la Suisse viticole égale désormais celle de la France et de l’Italie. L’étude, commandée par Swiss Wine Promotion dévoilée ce matin devant la presse, explique que le 97% des 3000 personnes sondées voient le Valais en tête des cantons producteurs de vins, devant le Tessin et Vaud.
Autre constat intéressant: plus proche des encaveurs et des vignes, le Suisse romand boit davantage local. «Notre défi: donner envie de boire plus de vins produits chez nous», dit Jean-Marc Amez-Droz. Interview du directeur de Swiss Wine Promotion.

 

4500 heures d’archives de la télévision valaisanne Canal9 de retour de Belgique et bientôt à disposition du public

Après sept mois passés en Belgique, les 4500 heures d’archives sur casquettes sont revenues ce mardi matin en Valais, numérisées et transférées sur disque dur.
Pour rappel ce projet autour des archives d’une télévision régionale est unique en Suisse et a pour but, à terme, de mettre toutes ces images à disposition des Valaisans.
À ce propos, Canal9 et la Médiathèque Valais reviendront sur ce projet unique en son genre mercredi 18 octobre dans LE JOURNAL.

 

Guides gastronomiques: douze nouveaux établissements ont fait leur entrée au GaultMillau. Commentaire de Franck Reynaud

Au total, en Valais, douze nouveaux établissements ont fait leur entrée au GaultMillau cette année, comme le Chandolin Boutique Hôtel et Les Touristes à Martigny.
On en parle avec Franck Reynaud, cuisinier romand de l’année 2018 qui obtient 18 points dans le GaultMillau.

 

Guides gastronomiques: les classements font rêver certains cuisiniers. D’autres les fuient, comme Lionel Chabroux

Après huit ans au Relais Miégeois, Céline et Lionel Chabroux ont posé leur batterie de cuisine en ville de Sierre, loin de la gastronomie, des classements et des notes. C’est dans cette brasserie – Le National – qu’ils ont décidé de démarrer une nouvelle aventure, un peu différente. Mais pour Céline et Lionel Chabroux (qui gardent un excellent souvenir de l’époque où leur établissement était coté au GaultMillau), la passion reste la même. La seule différence, c’est qu’ils servent une clientèle d’horizons plus variés qu’avant.

 

Best for the World 2017, les Jus Opaline à Orsière contiennent des fruits, des légumes et… beaucoup de sens

«Opaline crée des jus de fruits comme nul autre. En faisant appel à des producteurs locaux. En respectant le rythme de la nature. En privilégiant la qualité de la matière première et des relations humaines.» Les jus Opaline contiennent des fruits, parfois des herbes aromatiques, des légumes… Mais ils contiennent aussi beaucoup de sens. Le modèle d’Opaline est-il une autre façon de penser l’économie de demain? L’entreprise valaisanne y croit. Elle compte désormais mettre en place une Fondation pour partager ses valeurs et son expérience. Le 12 septembre 2017, l’entreprise a été nommée Best for the World 2017 dans les catégories Overall et Community parmi plus de 500 entreprises sélectionnées pour l’exceptionnel impact positif de nos activités, sur nos collaborateurs, l’environnement, la communauté locale et nos clients.