LE JOURNAL du 11.10.2017

powered by
Ni pour, ni contre: le Conseil fédéral ne se positionne toujours pas sur un éventuel soutien à la candidature Sion 2026

Le Conseil fédéral ne se positionne toujours pas pour ou contre Sion 2026. L’objet était à l’ordre du jour et une décision était attendue aujourd’hui 11 octobre. Mais le Gouvernement a décidé de la reporter à une prochaine séance. Alors, est-ce mauvais signe pour la candidature valaisanne? On fait le point.

 

Coupe du monde de football 2018: les barrages pour la Suisse, après la défaite face au Portugal!

2-0: le Portugal s’est qualifié mardi soir directement pour la Russie en 2018. Après sa défaite, la Nati n’échappera pas aux barrages, en novembre, pour valider son ticket au Mondial 2018 en Russie. En novembre, la Suisse affrontera la Suède, l’Irlande du Nord, l’Eire ou la Grèce: tirage au sort des rencontres le 17 octobre.

 

Le nouveau billet de 10 francs circulera dans une semaine. Il symbolise une Suisse bien organisée

Après les billets de 50 et 20 francs, c’est au tour du billet de 10 francs de changer: la Banque nationale suisse a présenté aujourd’hui le nouveau visage du billet. La couleur reste la même, mais le design est nouveau. Cette nouvelle coupure, comme l’a expliqué la BNS, représente une «Suisse bien organisée». Le temps en constitue l’élément principal. La main et le globe sont des motifs dominants qui figurent sur chacun des nouveaux billets. Au verso, ce sont l’horlogerie et les tunnels ferroviaires suisses qui sont à l’honneur.

 

Glissements de terrain à Aletsch: la situation s’améliore mais la vigilance doit rester de mise

En septembre 2016, un glissement de terrain important était survenu la rive gauche du glacier d’Aletsch, à Moosfluh. Un an après, on constate que les vitesses de glissement diminuent mais restent importantes. Sur la crête de Moosfluh les mouvements sont actuellement inférieurs à un demi-centimètre par jour, soit 40 fois plus lents qu’en octobre 2016. Mais si tout semble allait mieux, et que l’optimisme se lisait sur les visages ce matin du côté de Riederalp lors de la conférence de presse du canton à ce sujet, il faut tout de même rester vigilants. Explications du géologue cantonal Raphaël Mayoraz.

 

Remontées mécaniques: dès le 1er janvier 2018, les concessions d’exploitation dureront 40 ans

Dès le 1er janvier 2018 les concessions des installations à câble, jusqu’ici valable durant 25 ans, seront étendues à 40 ans. Le Conseil fédéral a décidé ce matin de soulager les remontées mécaniques nationales qui souffrent de nombreuses charges administratives. Mais le niveau de sécurité des installations ne sera pour autant pas diminué.

 

Aqwa Itineris: une piscine itinérante dans un semi-remorque, pour permettre d’apprendre à nager

On peut parler d’un centre aquatique mobile, qui se déplace de village en village pour permettre d’apprendre à nager aux plus jeunes, voire aux personnes âgées ou encore handicapées, à ceux qui n’ont pas accès à une piscine. Pour son concepteur, le Valaisan d’origine Jean-François Buisson, cela répond à un réel besoin en Suisse.

Après huit ans de travail, en partenariat avec l’EPFL et la HES de Berne, le premier prototype Made in Switzerland voit le jour et fait halte à Evolène.

Le camion dispose d’un bassin de 8 mètres avec un plancher réglable, deux cabines pour se changer, une douche avec sèche-cheveux et casiers, une cabine WC accessible pour les personnes handicapées.

 

Transport ferroviaire 2030-2035: pas un franc pour finaliser le Lötschberg! Mais la messe n’est pas dite…

«Une décision incompréhensible»: c’est en ces termes que les pros Lötschberg ont réagi au projet d’investissements ferroviaires du Conseil fédéral où, sur les 11,5 milliards annoncés, pas un seul franc n’est prévu pour désengorger le tunnel de base du Lötschberg. Le comité Lötschberg entend bien corriger la copie (la phase de consultation court jusqu’en janvier).

Si les pros Lötschberg ont perdu la 1re manche devant le Conseil fédéral, ils ne sont pas hors jeu pour autant. L’achèvement du second tube se jouera devant le Parlement.

Interview dans le journal de Pascal Bovey, délégué à la mobilité du Canton du Valais.

 

Commencer à conduire à 17 ans pour passer son permis à 18: l’idée est mise en consultation

Conduire dès l’âge de 17 ans. C’est l’une des propositions contenue dans OPERA3, le vaste projet de réforme de la formation à la conduite, consultation jusqu’au 26 octobre. L’OFROU propose que les jeunes conducteurs acquièrent douze mois d’expérience entre le permis théorique et le permis pratique. Pour pouvoir le passer à 18 ans, ils devraient donc commencer à conduire un an avant.