LE JOURNAL du 12.09.2018

powered by
CBD: la dure réalité du marché a régulé la production du cannabis légal

Le boom du cannabis légal semble être bel et bien passé. Il y a un peu plus d’une année, de nombreux producteurs s’étaient lancés dans l’aventure CBD. Avec plus ou moins de succès. Rencontre avec deux cultivateurs du Valais central. Interview de Sandro Cattacin, sociologue à l’Université de Genève.

 

Inondation de Pramont: le rapport de la COGEST décrié par l’UDC

L’Etat n’a pas failli dans l’affaire de l’inondation de Pramont survenue en 2012. Ce sont là les conclusions de la Commission de Gestion. Ce mercredi matin, la majorité du Parlement a salué le travail de la Cogest. A l’exception de l’UDC qui a vertement critiqué le rapport.

 

Les temps forts du jour en bref et en images
  • 5987 logements vacants en Valais au 1er juin, soit 0,12 point de plus qu’en 2018
  • Pas de candidature de Mathias Reynard à la présidence de l’USS: réactions de Blaise Carron, Doris Schmidhalter-Näfen et Margaux Dubuis
  • Garantir les subventions aux barrages: «Il y a une prise de conscience au Parlement fédéral», se réjouit Géraldine Marchand-Balet
  • Brass & Percussion Meeting: «Un concept novateur avec les instruments de cuivre et de percussions en star»

 

Les clichés sur les Suisses passés à la loupe avec l’humoriste Yann Lambiel et l’anthropologue Viviane Cretton

Que signifie être Suisse en 2018? Une vaste question à laquelle Yann Lambiel s’est récemment attaqué dans un clip intitulé «la Suissitude». L’humoriste a réuni les clichés pour brosser un portrait plutôt drôle et tendre des Helvètes. Il est présent dans LE JOURNAL avec Viviane Cretton, professeure à la HES-SO pour décrypter les mécanismes de construction de ces clichés.

 

«Matza Aletsch»: un projet artistique sur le glacier d’Aletsch signé Séverin Guelpa

«Matza Aletsch» est un projet mis sur pied par l’artiste Séverin Guelpa. Une expédition qui regroupe dix artistes et architectes durant deux semaines pour parler des enjeux écologiques d’aujourd’hui et de demain. Avec, à la clé, une exposition éphémère à la cabane Konkordia à plus de 2800 mètres d’altitude. Nous avons attrapé toute l’équipe pour parler d’art et d’écologie sur le chemin qui mène au glacier.

 

«Moi, orchestre, qui suis-je? Que suis-je pour mon public?» Vincent Métrailler, chef de l’Orchestre Valaisan Amateur explique la démarche

«Eclats», c’est le titre du nouveau spectacle de l’Orchestre Valaisan Amateur. Quarante-cinq musiciens plongent dans l’art théâtral, avec deux comédiens, Céline Masson et Michel Morin. Un spectacle qui parle de l’orchestre. Le chef Vincent Métrailler explique la démarche, les questions que se sont posées les musiciens.
«On explore différentes facettes de l’orchestre et on présente une vision qu’on n’a pas l’habitude de voir. C’est plus intime et cela sort de la facette vitrine dont on a l’habitude.» A voir demain 13 septembre et jusqu’au samedi 15 septembre au TLH-Sierre.