LE JOURNAL du 14.08.2018

powered by
«Tout le monde veut rouler en vélo électrique, les jeunes comme les plus âgés», constate Dominique Crettenand chez Bike Evasion Sport

Aujourd’hui, les vélos électriques se confondent presque avec des cycles conventionnels. «Le marché du vélo électrique, c’est plus de 70%, c’est vraiment énorme, constate Dominique Crettenand. Tout le monde veut rouler électrique, les jeunes comme les plus âgés. On a même des vélos pour les enfants, des vélos de course, des vélos pliables, des tandems… Tout est électrifié.»

 

Si le vélo est moyen de déplacement encore marginal, son potentiel de développement est grand, notamment en Valais

Tout le monde ou presque sait aller à vélo, peu de gens toutefois utilisent la bicyclette comme moyen de transport au quotidien. «Mais le potentiel du vélo est grand», note Yves Degoumois, président de Pro Vélo Valais. Mais ce changement dans la mobilité dépend des infrastructures mises à disposition des cyclistes, notamment pour garantir leur sécurité. «50% de la population se déplace au quotidien à moins de 5 kilomètres de son logement. On peut imaginer que la moitié de la population en Suisse pourrait se déplacer à vélo si les infrastructures le permettent et si les gens le souhaitent. Le potentiel à atteindre de 10% est déjà intéressant pour les villes suisses.»
Interview à vélo à Martigny.

 

A Naters, la «Rote Meile» favorise la mobilité douce des cyclistes et des piétons, créant un nouvel espace vivant au cœur de la cité

Si le Valais a encore beaucoup à accomplir en faveur du vélo, le canton est un terrain propice à la pratique de la mobilité douce. A condition de développer la «culture vélo», précise Philippe Schwéry, spécialiste vélo au Service cantonal de la mobilité. Interview à Naters, commune qui a créé un magnifique cheminement piéton/cycliste à l’emplacement d’une ancienne voie ferrée: la Rote Meile. Le tronçon de 2,5 km sera rallongé prochainement.

 

La canicule a profité aux piscines publiques et les terrasses valaisannes ont fait le plein

La canicule de cet été est bel et bien terminée, l’heure est au bilan pour les piscines du canton et les établissements publics. A Géronde par exemple, la saison d’été sera bonne. La Cité du Soleil a, cet été, innové en ouvrant la piscine jusqu’à 20 heures. Une initiative reconduite l’an prochain. A Sion, on n’a pas égalé les chiffres de 2003, année record en termes de chaleur, mais la fréquentation a été excellente.

Côté des terrasses, les cafés et restaurants ont fait le plein; certains établissements de plaine ont toutefois souffert de la hausse du thermomètre. Le Mondial de foot a réuni beaucoup de monde dans les établissements publics.


Tags assigned to this article:
SEMAINE DU 13 AU 17 AOÛT 2018