LE JOURNAL du 17.01.2018

powered by
TEST
Addiction Valais dans une situation sans issue: «Le Conseil de Fondation est grandement responsable de la situation problématique actuelle»

Gestion du personnel lacunaire, un label de qualité pas respecté, l’audit d’Addiction Valais est accablant. Les Foyers des Rives du Rhônes sont pointés du doigt, comme la responsabilité du Conseil de Fondation. «La situation actuelle est sans issue, écrit dans son rapport l’expert Bernhard Eichenberger. Si la Fondation veut éviter toute nouvelle dégradation, il faut retrouver le calme et créer les conditions pour un nouveau départ.»
Rappelons que depuis sa création le 1er janvier 2012, Addiction Valais a connu 57 départs de collaborateurs sur 37 postes à plein temps. Est venu s’ajouter à cela un divorce consommé avec la Fondation Rives du Rhône. Addiction Valais s’est retrouvée au milieu d’une crise sans précédent dans le domaine des toxicodépendances. Le Grand Conseil valaisan est monté au créneau en septembre dernier et l’Etat du Valais a mandaté un expert indépendant. Interview de Bernhard Eichenberger sur son rapport et du conseiller d’Etat Roberto Schmidt.

 

Le Valaisan Roberto Schmidt préside la Conférence des gouvernements de Suisse occidentale. Interview

Le conseiller d’Etat Roberto Schmidt préside la Conférence des Gouvernements de Suisse occidentale depuis le 1er janvier. Une organisation qui existe depuis 25 ans et réunit Vaud, Genève, Fribourg, Neuchâtel, Jura, Berne et bien sûr le Valais. Soit 40% de la population suisse.

 

Taxe au sac: les déchetteries sont prises d’assaut! Visite à Martigny

La fréquentation des déchetteries explose depuis l’entrée en vigueur de la taxe au sac. Les consignes de tri sont globalement respectées mais certains font de la résistance, ce qui génère quelques situations conflictuelles. Exemple à Martigny.

 

Maladies d’altitude: la technologie aide la médecine. Exemple avec une application mobile pour les montagnards

Des spécialistes de médecine de montagne et de sauvetage ont rendez-vous cette fin de semaine à Champéry où se tient le 5e Congrès international de médecine de montagne. Il y est notamment question d’une application pour smartphone testée durant six mois dans les cabanes, un projet transfrontalier développé par des chercheurs de la HES-SO . Son but est de sensibiliser les randonneurs, les touristes et les alpinistes aux maladies liées à l’altitude.

Durant la phase test du projet, plusieurs gardiens de cabanes valaisannes (Dix, Vignettes, Bertol, Dent blanche, Valsorey et Becs de Bosson) ont suivi une formation spécifique à la problématique des maladies d’altitude et à l’utilisation de cette nouvelle application mobile. Ces derniers ont pu l’expérimenter sur le terrain, auprès de randonneurs et d’alpinistes, avec la collaboration du GRIMM.

Environ 6000 Suisses ont tenté l’aventure de l’émigration au Québec, à l’exemple du Saviésan Pierrot Métrailler

Il est valaisan mais connaît mieux la ville de Québec que Sion ou Savièse dont il est originaire. Pierrot Métrailler a refait sa vie dans la Belle Province où il exerce le métier de guide touristique. Nous l’avons rencontré.

 

La tempête Evi balaie le Valais

Fully a été le théâtre d’une spectaculaire avalanche de poudreuse cette après-midi.// L’avalanche est descendue jusqu’en plaine.// La commune ne déplore aucun blessé, ni dégâts.
Et de fortes rafales de vents ont violemment secoué les télécabines de Téléverbier. Laurent Vaucher, le directeur de la société, nous a confirmé qu’aucun passager n’avait été blessé et que l’installation n’avait subi aucun dégât.