LE JOURNAL du 17.05.2018

powered by
Un drone peut-il concurrencer l’hélicoptère pour le sulfatage des vignes?

Le drone est considéré comme plus discret, plus écologique et plus précis. Les premières offres commerciales de sulfatage par ce système apparaissent. Mais peut-il sérieusement, en Valais, concurrencer l’hélicoptère? C’est ce que nous avons cherché à savoir.

 

Le Valais se dote d’une loi sur les remontées mécaniques. Résumé de la journée de jeudi au Grand Conseil

Le Valais se dote d’une loi sur les remontées mécaniques: le Parlement a mis un point final au texte ce jeudi après une heure et demie de débat et, finalement, peu de modifications. Une première au niveau suisse, puisque c’est la première fois qu’une telle loi est acceptée par un Parlement.

 

Sion 2026: le comité du «Non» demande plus de transparence et qu’aucun denier public ne soit dépensé dans la campagne

«À trois semaines du scrutin, le Comité d’opposition au JO SION 2026 dénonce le manque de transparence du comité en faveur des JO et demande des clarifications. Pour lever les doutes autour du financement de la campagne du comité en faveur des JO, celui-ci doit publier très rapidement ces comptes et établir que, réellement, aucun centime d’argent public n’a été injecté dans la campagne.» En ligne de mire: le rôle joué par SWISS OLYMPICS, un organe financé, d’après les opposants, à 90% par des fonds publics. Le comité du NON demande donc que cette institution publie ses comptes au plus vite.

Et histoire de montrer l’exemple: le comité NON AUX JO SION 2026 a tenu à rendre, lui aussi, son budget public.

De son côté, les pro-JO s’étonnent de cette crainte qu’ils qualifient d’infondée.

 

L’élection de Pierre-Alain Grichting à la présidence de la BCVs change la donne sur l’échiquier politique valaisan

Pierre-Alain Grichting envisageait de se porter candidat aux États et au National en 2019, il avait déjà fait campagne en 2015. Mais hier mercredi, date de son élection à la présidence de la BCVs, les choses ont changé: nous avons demandé à Jean-Claude Vocat, vice-président du PLR Valais, qui au sein du parti pourrait le remplacer lors des élections fédérales de 2019.

 

Promotion Santé Valais et Alpagai s’unissent contre l’homophobie et la transphobie

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie ce jeudi 17 mai, des actions de prévention et d’information ont eu lieu auprès de la population valaisanne. «L’objectif est de dénoncer les violences basées sur le genre, y compris l’orientation affective et sexuelle, et de mettre en avant l’importance du soutien apporté par l’entourage.» Explications de Johanne Guex, coordinatrice pour Promotion Santé Valais.

 

Loi sur les jeux d’argent votée le 10 juin: face-à-face entre Jean-René Fournier et Mathieu Couturier

La loi sur les jeux d’argent est la mise en œuvre de l’article constitutionnel voté par le peuple en mars 2012 à près de 87%. Au cœur de cet article, on trouve la protection contre la dépendance et le soutien financier à des buts d’utilité publique. La loi soumise en votation le 10 juin étend les règles suisses au domaine du numérique. Actuellement, la confédération distribue 21 concessions. Seuls ces opérateurs peuvent pratiquer les jeux d’argent. Ils ont rapporté 689 millions à la confédération en 2016, essentiellement à l’AVS. Si la loi est acceptée, les opérateurs étrangers seront bloqués sous prétexte qu’ils ne contribuent ni à l’AVS, ni à des buts d’utilité publique. Pour les partisans, il est essentiel que cet argent reste en Suisse et contribue, comme la Loterie romande, au bien public. Cette mesure, qualifiée de censure, a soulevé contre elle une coalition hétéroclite de jeunesse de parti, de gauche comme de droite et de défenseurs de la liberté sur internet. Face-à-face entre Jean-René Fournier(conseiller aux Etats, président de la Loterie romande) et Mathieu Couturier (responsable de la campagne pour les Jeunes PLR valaisans).

 

Basketball: battu hier soir à Fribourg, le BBC Troistorrents est déjà dos au mur

Les filles du BBC Troistorrents n’ont plus le droit à l’erreur: battues mercredi soir sur le parquet de Fribourg, les Chablaisiennes sont désormais menées 2 à 0 dans la série pour le titre de Championne Suisse. Le match de dimanche à domicile sera décisif. L’équipe donne rendez-vous à ses supporters à 15 heures pour l’acte 3.