LE JOURNAL du 17.07.2018

powered by

Les cols valaisans: telle est la thématique des journaux de cette semaine estivale. Lieux de passage marqués par l’histoire et le paysage, mais aussi lieux touristiques, les cols racontent toujours quelque chose sur le canton. Première étape ce lundi à la Furka, passage entre le Valais et Uri.

L’Hôtel Hubertus, au pied de la Furka, affiche le label «Swiss Bike Hotel». La région est un paradis pour cyclistes!

Même des professionnels des deux-roues viennent s’entraîner là, comme Kilian Frankiny qui s’exerçait dans l’ascension du Grimsel. La région située entre les cols du Nufenen, de la Furka et du Grimsel est un paradis pour les cyclistes. «Nous avons souvent des professionnels qui profitent de rejoindre les trois cols et s’arrêtent chez nous», confie Marc Lagger, qui exploite avec ses parents l’Hôtel Hubertus à Obergesteln, au pied de la Furka. Un établissement qui a obtenu le label Swiss Bike Hotel. Un label dont les détenteurs font usage pour promouvoir le vélo. «On fait un boulot excellent avec les offices de tourisme, avec Valais/Wallis Promotion et l’office du tourisme de la région de la vallée de Conches. On a des offres VTT-Train, comme le Circuit gourmand. On a déjà beaucoup de projets qui sont lancés. On essaie de toucher toutes les générations et je trouve ça bien.»

 

Le Grand Hôtel Glacier du Rhône: un hôtel du XIXe siècle chargé d’histoire et d’émotions

Tobias et Mark Winkelmann nous accueillent dans leur établissement historique situé au carrefour du col du Grimsel et celui de la Furka, à 1759 mètres d’altitude. Un hôtel qui avait été précisément bâti à cet endroit parce qu’au XIXe siècle, le glacier du Rhône descendait jusque-là… Il y avait, d’abord, une petite auberge, construite en 1830 au pied du glacier. Mais, c’est vraiment en 1856 que le bâtiment que l’on voit encore aujourd’hui, a été construit. Un lieu chargé d’histoire et… d’anecdotes. L’hôtel est ouvert jusqu’à fin septembre.

 

«Tous les glaciers alpins reculent depuis 150 ans. Et ce n’est pas sans conséquence», s’inquiète Robert Bolognesi

Cela fait de nombreuses années que le glacier du Rhône fond et recule. «Tous les glaciers alpins reculent depuis environ 150 ans», explique Robert Bolognesi, nivologue. Qui souligne combien la fonte des glaces et continue, au point que les spécialistes pensent qu’il va disparaître à la fin de ce siècle, peut-être en l’an 2130. À mi-juillet, le glacier du Rhône est déjà dépourvu de la neige protectrice tombée cet hiver. Le Rhône, quant à lui, ne disparaîtrait pas, car le fleuve n’est pas seulement alimenté par le glacier. «Mais son régime risque d’être très modifié.» Robert Bolognesi explique les problèmes qui surviendront et leurs conséquences pour le Valais avec la forte diminution de l’eau (énergie hydraulique, cultures); il évoque les dangers qui peuvent survenir lors de la fonte du glacier.

 

Géant à l’agonie, le glacier du Rhône fond inexorablement…

À 2200 mètres d’altitude, le glacier du Rhône tire sa langue, comme tous les autres monstres de glace. Une fonte inexorable, une mort lente… Cette agonie est devenue attraction touristique. Chaque été, on vient ici, voir la mort programmée du glacier, avec une grotte didactique que l’on doit, à chaque fois, réaménager et protéger avec des bâches. La fonte estivale a créé un gros lac à la base du glacier. D’ici un demi-siècle, nous nous attendons à encore plus d’écoulement, car le glacier va fondre encore plus durant la prochaine décennie, comme tous les glaciers en Suisse d’ailleurs.

 

L’actualité en bref:
  • «Commune amie des enfants»: Sion poursuit sur sa lancée en faveur de la jeunesse et prolonge pour quatre ans son engagement
  • Dons du sang: l’opération de sensibilisation organisée par la Genolier foundation, la Clinique de Valère et la Croix-Rouge a eu lieu pour la première fois en Valais
  • Cinquante noyades en Suisse chaque année: la Police cantonale rappelle les recommandations de base avant la baignade
  • La fondation Terre des hommes Valais dévoile l’affiche de la 16e édition du festival «Un autre Monde» qui se déroulera du 31 août au 2 septembre à Massongex


Tags assigned to this article:
SEMAINE DU 16 AU 20 JUILLET 2018