LE JOURNAL DU DIMANCHE (17.06.2018)

powered by

[Au Bout du Web] avec un Valaisan à Rostov, ville du premier match de la Nati au mondial
L’événement de dimanche soir, c’est évidemment le premier match de la Suisse au Mondial. Cela se passera contre le Brésil, ni plus ni moins. Nous avons appelé un Valaisan présent à Rostov pour ressentir l’ambiance avant cette rencontre au sommet. Il nous a livré son témoignage et quelques éléments de la vie que mènent les fans de la Nati en Russie.

Première phase de la primaire d’Appel Citoyen: des critères inédits pour les futures candidats à la constituante
Parité homme-femme, et juste représentation des âges et des régions. Ce sont les résultats de première phase de la primaire de l’Appel Citoyen, ce mouvement non-partisan qui prépare les élections à la Constituante de septembre. C’est une primaire intégralement digitale, une première en Suisse.
Ce scrutin était ouvert à tous les signataires de l’Appel citoyen. Au total 462 personnes se sont inscrites avant jeudi soir et ont ainsi pu choisir les critères de la liste idéale.
Parmi eux, ces 5 questions:
Faut-il une parité homme-femme?
Quel équilibre régional choisir?
Quel est l’âge idéal pour les participants?
Les votants vont dans le sens d’une parité totale, Appel Citoyen s’engage à inscrire autant d’hommes que de femmes sur ses listes. Ils ont ensuite voulu faire en sorte que l’âge des candidats soit proportionnel à celui de la population valaisanne, c’est-à-dire 20% de 18-30 ans, 60% de 31-65 ans et 20% de plus de 65 ans. Enfin, le mouvement citoyen entend représenter l’entier des districts du Valais et promet un nombre de siège garanti par région.
Ce scrutin était une première étape dans la primaire de l’Appel Citoyen. En septembre, chaque votant pourra accorder sa voix aux candidats préférés de son district.

200 ans plus tôt, la débâcle du Giétro: les Bagnards se souviennent
Bagnes a vécu ce weekend les commémorations de la débâcle du Giétro. C’était il y a 200 ans, le 16 juin 1818 à 16h30, un pan de glace s’effondrait et une vague de 20 millions de mètres cubes d’eau se déversa jusqu’à Martigny, faisant 36 morts..
C’est au barrage de Mauvoisin, lieu symbolique pour les Bagnards, que se trouvait la digue qui a cédé, provoquant la débâcle du Giétro. C’est toute une Vallée qui s’est souvenu de cet épisode durant ce weekend, entre conférences, discours officiels, vernissage d’ exposition et projection d’un film événement. Cette fête, c’était l’occasion de dire merci aux gens qui ont participé à la reconstruction. Bertrand Deslarzes, chargé culturel de la commune de Bagnes, rend hommage à ces Valaisans d’antan: «c’est un sentiment de grande reconnaissance en vue de l’ampleur des dégâts et de la reconstruction». Le coup de projecteur mis sur cette débâcle a permis au public de connaître un événement qui a profondément marqué le val de Bagnes, mais aussi permis des avancées scientifiques, avec un certain Jean-Pierre Perraudin de Lourtier, qui est à l’origine de la glaciologie. C’est pourquoi cette commémoration est d’importance.

Après quatre ans d’absence, la fête de la musique reprend ses quartiers à Orsières
En attendant l’arrivée de l’été, le 21 juin prochain, le Valais a pris de l’avance sur la fête de la musique. Ce weekend, la musique a battu son plein à Orsières, qui a vibré pour la 3e édition de son événement. Elle était attendue depuis 2014: cette 3e édition de la fête de la musique a investi granges, église et places du village d’Orsières. En tout: 7 scènes pour 45 concerts. Samedi soir, c’est Mademoiselle K. qui a enflammé la place centrale du village d’Orsières. Au programme de ce petit festival: du rock, mais aussi du pop-folk, du jazz ou encore de l’électro-swing, avec une particularité pour une fête de la musique: son entrée payante. L’organisateur Josué Lovey se décale légèrement de la philosophie de ces festivités, invoquant que «les artistes doivent être payés, il s’agit d’une reconnaissance».

Fête de la musique à Sion deuxième du nom: coup de projecteur sur les artistes locaux
La musique s’est également invitée dans la capitale valaisanne samedi, à la place du Scex. Il s’agit d’une nouvelle formule: cette fête de la musique vivait sa deuxième édition et a mis à l’honneur les artistes valaisans.

Port Franc-sur-mer: la salle de concert sédunoise s’initie à l’open air
Le Port Franc, lieu emblématique des musiques actuelles a aussi joué le jeu de cette fête en accueillant quelques concerts en son sein et… à l’extérieur! Avec son événement Port Franc-sur-mer, la salle de concert sédunoise s’est initiée au festival open air ce weekend, avec succès selon ses organisateurs et son public!

Hérisson sous gazon souffle sa dixième bougie à Charrat
C’est une manifestation très attendue par les grands et les petits. Hérisson sous Gazon fêtait cette année son dixième anniversaire et cette édition aura marqué les esprits.
La manifestation a été lancée il y a 10 ans pour l’inauguration de la salle de gym: 5 ateliers et 1 spectacle pour un premier mini-festival. Pour Emmanuelle Beytrison, l’une des fondatrices de ce festival «on est parti vraiment tout petit et on aurait pas imaginé la taille que cela allait prendre plus tard…» Cette année, le public a eu droit à une multitude d’activités, sportives ou créatives, ainsi qu’à 14 spectacles, des concerts mais aussi des numéros de cirque. Parmi les temps forts de ce festival, «Les secrets du Petit Prince», une histoire contée par Jean-Marc Richard.
Après 10 éditions, Hérisson sous Gazon va faire une pause l’an prochain. L’objectif des organisateurs est de prendre le temps de la réflexion pour améliorer un concept qui cartonne.

Fully célèbre l’oenotourisme en terrasse
Ce weekend, vous vous serez peut-être rendu à Fully pour une balade apéritive et gourmande au coeur d’un vignoble d’exception: une promenade sur les terrasses viticoles de Fully, la capitale mondiale de la Petite Arvine. Cet événement oenotouristique est organisé par l’Association Fully Grand Cru. Au menu: 36 vins produits par 12 vignerons-éleveurs de l’association. Le concept reste simple et le parcours est celui la Combe d’Enfer, l’un des sites phares du vignoble pour arriver à la châtaigneraie. Fully en terrasses, c’est un événement oenotouristique à succès pour une commune qui vient de lancer un projet de développement régional Fully Destination Petite Arvine. Leur objectif est de devenir une destination touristique forte.

Inalpe: les cheptels valaisans reprennent leurs quartiers d’été
Ce mois de juin, c’est la saison des inalpes. Après un hiver rigoureux, les vaches montent prendre leurs quartiers d’été. Nous sommes allés promener nos caméras à l’alpage de Nava sur les hauts d’Ayer. 80 vaches de la race d’Hérens, mais aussi 19 blanches pour le lait et 25 cochons vont passer la saison là-haut. Malgré de beaux combats, à l’heure de l’apéro, plusieurs Hérens pouvaient encore prétendre au titre de reine d’alpage. L’inalpe, un moment toujours très attendu par les propriétaires de vaches, mais aussi pour le comité d’alpage.

Sébastien Buemi entre dans l’histoire des 24 Heures du Mans en devenant le troisième champion suisse de la compétition
Sébastien Buemi écrit une nouvelle page du Sport automobile suisse. Le Chablaisien a remporté dimanche les 24h du Mans, avec ses coéquipiers, l’Espagnol Fernando Alonso et le Japonais Kazuki Nakajima. Partis en pole position samedi après-midi, les 3 pilotes de la Toyota numéro 8 ont toujours été à la lutte avec leurs rivaux de la Toyota numéro 7. Après une nuit où ils ont compté jusqu’à 2’15’’ de retard, ils ont repris la tête dimanche matin pour ne plus la lâcher, offrant ainsi une première victoire au constructeur japonais. Quant à Sébastien Buemi, il devient le 3e Suisse a remporté cette prestigieuse course automobile.

Cuche et Barbezat relancent leur Machine de Cirque à Crans-Montana
Ils relancent la machine. Après un premier passage d’une semaine sur le Haut-Plateau durant les fêtes de fin d’année 2016, Cuche et Barbezat sont de retour avec leur troupe québécoise pour jouer «Cirque au sommet» du 1er au 26 août prochain. Pour leur producteur Greg Zavialoff, qui a aussi été le manager de Stan Wawrinka, «ce qui est incroyable avec Cuche et Barbezat, c’est qu’on les retrouve toujours là où on ne les attend pas!» A entendre Barbezat, «on veut créer une tradition du cirque contemporain à Crans-Montana».
Un spectacle à découvrir durant presque tout le mois d’août au chapiteau d’Ycoor, à Crans-Montana.

Le Zapping de la semaine
Un brin décalée: voici l’actualité de la semaine, avec quelques moments intéressants sortis des journaux de Canal9!