LE JOURNAL: édition spéciale depuis Berne à deux jours de l’élection du Conseil fédéral

powered by

Journal spécial à deux jours de l’élection du successeur de Didier Burkhalter au Conseil fédéral. Quels sont les enjeux pour le Valais? Comment la délégation valaisanne aux Chambres fédérales prépare cette élection?

 

Succession de Didier Burkhalter: interview de Pascal Couchepin, fin connaisseur des dessous de la Berne fédérale

«Vous pouvez me torturer, je ne dirai rien!» Pas question de faire dire lequel des trois candidats l’ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin soutient.
Il se souvient de sa propre élection et parle de ce travail particulier d’homme public au service du pays. Interview.

 

«On a trois excellents candidats pour la succession de Didier Burkhalter», dit le conseiller national PLR Philippe Nantermod

Interview, dans le train en direction de Berne, du conseiller national Philippe Nantermod. Il ne dit pas à lequel des trois candidats PLR il donnera sa voix, lors de l’élection mercredi du successeur de Didier Burkhalter, mais évoque ce qui va se passer d’ici là.

 

Élire le Conseil fédéral: un pouvoir immense en mains des parlementaires. Christophe Darbellay et Jean-René Germanier se souviennent

L’élection de 2007 (avec l’éviction de Christophe Blocher) a marqué les esprits. Anciens conseillers nationaux, Jean-René Germanier et Christophe Darbellay se souviennent de la Nuit des longs couteaux qui a vu l’élection d’Eveline Widmer-Schlumpf.

Les deux hommes politiques évoquent l’importance de l’élection du Conseil fédéral, du pouvoir qui se trouve à ce moment-là entre les mains des parlementaires.

 

En quoi l’élection des conseillers fédéraux est importante pour le Valais? Réponse de Jean-Luc Addor et Mathias Reynard

À quoi pensent les conseillers nationaux au moment de choisir un conseiller fédéral? En quoi l’élection des ministres fédéraux est importante pour le Valais? À deux jours de l’élection du successeur de Didier Burkhalter, l’UDC Jean-Luc Addor et le socialiste Mathias Reynard se confient.

 

Mais que fait Xavier Bertelletto, chargé aux affaires fédérales du canton du Valais?

AU TAQUET!«Je travaille à la Chancellerie d’Etat (qui est en quelque sorte l’état-major du Conseil d’Etat) avec ce rôle particulier de faire le lien entre le Conseil d’Etat et les parlementaires fédéraux valaisans.» Au quotidien, Xavier Bertelletto effectue un travail de veille d’informations. Son rôle est d’être attentif et attentiste. Péréquation financière, imposition des entreprises et travaux du Rhône sont des mots-clés qui l’interpellent. Homme de l’ombre, Xavier Bertelletto organise et définit les priorités en fonction des échéances fédérales et cantonales comme les sessions parlementaires. Il agit comme un consultant de luxe envers ses répondants.

 

Interview de Géraldine Marchand-Balet et Jean-René Fournier, à deux jours de l’élection du Conseil fédéral

Elle est à Berne depuis deux ans, lui depuis 10 ans. Rencontre dans les Pas perdus à Berne avec Géraldine Marchand-Balet et Jean-René Fournier, à deux jours de l’élection du Conseil fédéral qui verra le remplacement du PLR Didier Burkhalter. Les deux personnalités politiques disent comment ils vivent ce moment.

Les temps forts en bref et en images

1Brik Sàrl en faillite: les Syndicats chrétiens signent un accord avec Mike Echenard

Les Syndicats chrétiens ont signé un accord avec Mike Echenard. Cela concerne les salaires de seize employés de la société 1Brik Sàrl qui a été mise en faillite. L’ancien président du HC Red Ice s’est engagé sur ses biens personnels pour payer les 160’000 francs que réclamaient ses anciens employés. Interview de Barbara Pfister, responsable de communication SCIV Monthey.

La HES-SO Valais fait sa rentrée. Nouveauté: la Team Academy, une classe où l’on apprend sans professeur

Comment fonctionne la Team Academy? Dix-sept étudiants font partie de cette nouvelle classe où il n’y a pas de professeur? Explications de François Seppey, directeur de la HES-SO Valais-Wallis et réaction de Yaëlle Heubi, étudiante.

La HES-SO Valais fait sa rentrée aujourd’hui 18 septembre. Plus de 2200 étudiants se sont installés en classe. L’École de gestion et de tourisme est la filière la plus fréquentée, devant la Haute École de santé et celle d’ingénierie.

La chasse est ouverte en Valais. Cette année, les cerfs sont particulièrement dans le viseur

Cette année 2017, ils sont plus de 2700 à avoir pris leur permis. Un chiffre relativement stable d’année en année.
Côté gibier, pour les chamois et les chevreuils, le nombre de tir devrait être le même que l’an dernier.
Le but cette année, c’est de mettre la pression sur le cerf. Explication de Peter Scheibler, chef du Service de la chasse à l’Etat du Valais.