LE JOURNAL spécial Chablais (2 sur 4)

Logo Infomaniak

Durant toute la semaine, l’équipe du Journal fait halte dans une commune du Chablais, cette région à cheval sur le Valais, Vaud et la France et consacre de nombreux reportages à l’actualité de la région. Deuxième étape au Bouveret avec comme invités Damien Fulbert, directeur du Swiss Vapeur parc et Olivier Epars, gestionnaire de la réserve naturelle des Grangettes.

Au Bouveret, le garde-port Philippe Chappaz s’active avec la belle saison qui commence

Voilà plus de trente ans que Philippe Chappaz veille sur le port du Bouveret. Un port qui compte près de 800 bateaux. Du coup, le travail ne manque pas, surtout en cette période de début de saison. Il est aidé par un auxiliaire, Daniel Hasler.

 

Avec 120’000 par an, le Swiss Vapeur Parc projette de s’agrandir

Ils sont en majorité de Suisse romande (30% de Vaudois et 25% de Valaisans), ils viennent aussi de l’étranger: les visiteurs du Swiss Vapeur Parc sont 120’000 à visiter l’endroit. Le Swiss Vapeur Parc projette de s’agrandir dès l’an prochain et jusqu’en 2030. Explications de Damien Fulbert, directeur du Swiss Vapeur Parc. Il évoque également l’histoire à l’origine de ce parc d’attractions et les nouveautés de cette année.

 

Aquaparc, bains du val d’Illiez: deux offres touristiques qui attirent la foule à Pâques

Aquaparc d’un côté, de l’autre les bains du Val d’Illiez: deux offres touristiques du Chablais qui attirent la foule à Pâques. Pour les deux établissements, les vacances scolaires sont des périodes cruciales, comme l’expliquent Iovka Kolev, directrice du parc de loisirs et Gérard Francis Bodinier, directeur général des Thermes Parc.

 

Les Grangettes: un marais à la biodiversité unique

Elle est protégée depuis la fin des années 1990. La population a voulu inscrire la protection des marais dans la Constitution. En Suisse, 90% des marais ont disparu en 150 ans, d’où la nécessité de protéger les 10% restant. «La Réserve des Grangettes est riche en beaucoup de choses: les oiseaux d’eau, les oiseaux migrateurs, des batraciens, des reptiles, des mammifères et plus de 400 plantes. Tout ce monde nécessite une protection, car la pression de l’espèce humaine est forte.» Interview d’Olivier Epars, gestionnaire de la réserve naturelle des Grangettes.

L’actualité en bref et en images
  • Aéroport de Sion: vers plus d’aéronautique 100% renouvelable
  • Bilan positif pour l’Association valaisanne des assistants et intervenants sociaux après un an
  • «Tilt: can we start again»: la création musicale de Pascal Viglino à voir au Petit Théâtre de Sion
  • Incendie de forêt sur la colline du Christ-Roi à Lens