Le tir sportif: une passion pour bien des Valaisans, directement concernés par la nouvelle directive européenne sur les armes à feu

powered by

L’objectif de la nouvelle directive européenne: lutter contre le terrorisme. Un texte de loi né dans la suite des attentats de Paris en novembre 2015. Il prévoit de restreindre l’accès aux armes semi-automatiques, avec des conséquences jusqu’en Valais, puisque la Suisse doit reprendre le texte d’ici 2019 au plus tard, en respect des accords de Schengen.

«Les attentats aujourd’hui sont faits avec des bombes, des camions ou des armes interdites, mais pas avec des armes qui sont déjà enregistrées dans notre pays. Je ne la comprends pas. Pour moi, on tire à côté du panier…», estime Maude Besse, président du Tir sportif Châble-Croix, qui compte une centaine de membres.