Les entreprises plus transparentes en matière d’égalité salariale. «Une miniréforme», estime Denyse Betchov, cheffe de groupe ADG à Sion

powered by

Le Conseil des Etats renforce l’égalité salariale dans les entreprises. Il a accepté mardi par 27 voix contre 15 et 3 abstentions le projet de loi du Conseil fédéral visant à instaurer la transparence des salaires, un projet de loi qu’il a bien édulcorée. Le projet oblige les patrons à analyser tous les quatre ans les salaires dans leur entreprise et faire contrôler ce travail par des tiers. Les entreprises devraient ensuite informer leurs employés des résultats des analyses. Le Conseil des Etats a décidé de rendre ce contrôle obligatoire aux employeurs occupant 100 personnes ou plus. Le dossier passe maintenant au Conseil national.

Commentaire de Denyse Betchov, cheffe du groupe Alliance de gauche au Conseil général de Sion, qui estime que c’est une miniréforme puisqu’elle ne touchera même pas 1% des entreprises suisses, mais cela instaurera une transparence.