Maladies d’altitude: la technologie aide la médecine. Exemple avec une app mobile pour les montagnards

powered by
TEST

Des spécialistes de médecine de montagne et de sauvetage ont rendez-vous cette fin de semaine à Champéry où se tient le 5e Congrès international de médecine de montagne. Il y est notamment question d’une application pour smartphone testée durant six mois dans les cabanes, un projet transfrontalier développé par des chercheurs de la HES-SO . Son but est de sensibiliser les randonneurs, les touristes et les alpinistes aux maladies liées à l’altitude.

Durant la phase-test du projet, plusieurs gardiens de cabanes valaisannes (Dix, Vignettes, Bertol, Dent blanche, Valsorey et Becs de Bosson) ont suivi une formation spécifique à la problématique des maladies d’altitude et à l’utilisation de cette nouvelle application mobile. Ces derniers ont pu l’expérimenter sur le terrain, auprès de randonneurs et d’alpinistes, avec la collaboration du GRIMM.

Pour le canton du Valais, ce projet est exemplaire car il permet, grâce à l’innovation technologique, d’améliorer la qualité des services des prestataires touristiques ainsi que la sécurité des adeptes de la montagne.