No Billag: trois députés proposent un plan B pour sauver les médias valaisans

powered by
TEST

Sept francs par mois et par ménage valaisan, c’est la solution proposée par trois députés pour sauver les médias audiovisuels du Canton si No Billag devait être acceptée le 4 mars: Radio Chablais, Rhône FM, Radio Rottu et Canal9. Dans un postulat déposé au Grand Conseil, Jérôme Desmeules (UDC), Xavier Mottet (PLR) et Marcel Gaspoz (PDC) demandent au Conseil d’Etat de mettre en place un modèle de financement sur le modèle du consentement présumé. La contribution volontaire pourrait être perçue par l’administration fiscale ou les services industriels communaux. Les Valaisans qui ne souhaiteraient pas consommer ces médias devraient s’annoncer pour être exemptés.

Pour le président du Gouvernement Jacques Melly, il ne faut pas réfléchir en termes de plan B mais refuser No Billag.


Tags assigned to this article:
NO BILLAGVOTATIONS