Pas de répit pour les chantiers même en période de grand froid, mais des pauses pour se réchauffer

powered by

Peintres, maçons ou encore charpentiers  – pour ne citer qu’eux – doivent s’adapter aux températures parfois glaciales. Sur les sites valaisans, différentes mesures sont prises pour aider les employés à supporter ces conditions difficiles: il revient à l’employeur de prendre des mesures pour veiller à la santé de son personnel. Davantage de pauses pour se réchauffer, des baraques chauffées et des habits chauds, Unia transite de site en site pour s’assurer que les employés ne souffrent pas.