Piero San Giorgio crée une vague d’indignation en Valais: Oskar Freysinger écarte le consultant

powered by

Le survivaliste Piero San Giorgio ne siégera plus dans le groupe de travail sur l’analyse des risques. Décision annoncée ce vendredi matin par le Département de la Sécurité. En cause: des propos tenus sur les réseaux sociaux, qui ont suscité ces derniers jours une vague d’indignation populaire.

Pour autant, la présidente du Conseil d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten n’entend pas en rester là.

Interview intégrale du ministre Oskar Freysinger: